En cours

QuêteDÉternité

Quête d'éternité (Filles de lune #4)  - Elisabeth Tremblay

Relecture presque finie, je vais pouvoir lire le dernier tome.

 

 

***********

16/06/2012

Bon, l'été a fait son apparition dans nos lointaine contrées!

Et j'ai perdu le contrôle de ma PAL alors que je n'achète pas de livres.

Cherchez l'erreur... :D

 

 

 

 

************

21/03/2012 : 180 livres

Pour voir ma PAL et ma LAL

Find me on FB

Ma vie fascinante de LCA

 

 

Défis de l'année 2010

 

Une année en Russie 

Le défi

Le récapitulatif des billets


Défi English Classics de Karine

 

Défi Lire en VO de Bladelor

 

CHALLENGE-2-EUROS.jpgDéfi Folio 2 euros de Cynthia


*************************************

Défis de l'année 2011

 

Une année en Russie, édition 2011

LogoUneAnnéeEnRussie

Le billet récapitulatif

 

 

 

 

rrc2011large  Romance Reading Challenge 2011

  (5/5)

 

logofindeserierbordeau

Fin de séries

 

chateau13bis

Vie de château  

Le défi

  Le récapitulatif

Les idées de lecture 

  (6/8)

 

****************

Les défis de l'année 2012


Logo OnceUponATime

Once Upon A Time...

Le défi

Le récapitulatif

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Jeudi 13 novembre 4 13 /11 /Nov 00:03

Résumé (librement traduit par mes soins)

La Cross Académie est fréquentée par deux groupes d’étudiants : ceux de la Day Class (classe de jour) et ceux de la Night Class (classe de nuit). Au crépuscule, lorsque les étudiants de la Day Class s’en retourne vers leur dortoir, ils croisent le chemin des étudiants de la Night Class, qui eux, s’en vont en cours. Yuki Cross et Zero Rikyu sont les Gardiens de l’école et empêchent la Day Class de découvrir le secret le plus terrible de l’école : les étudiants de la Night Class sont tous des vampires !

Yuki Cross n’a aucun souvenir de la vie qu’elle menait avant qu’elle ne soit sauvée des griffes d’un vampire 10 ans plus tôt. Elle avait alors 5 ans. Adoptée par le directeur de l’école suite à cet événement, elle et Zero tentent aujourd’hui de protéger le secret de l’école. Yuki est persuadée que vampires et humains peuvent coexister dans la paix et la tranquillité, mais son partenaire est d’un tout autre avis…

 

Je n’ai pas une grande expérience des mangas. Le seul autre manga que j’ai lu dans ma vie, c’est Cat’s Eye, de Tsukasa Hojo. Ma connaissance des mangas s’arrête donc au fait que ça se lit dans le sens inverse et que c’est bourré d’humour. Mais, la faute à Edward, j’avais envie de découvrir Vampire Knight depuis quelques temps. Dans une frénésie d’achat dans ma librairie préférée, je me suis précipitée sur le volume 1 en me disant que j’allais déjà découvrir ce que c’était et que je verrais plus tard pour la suite. Enooooorme erreur, parce que maintenant, j’ai une envie folle de lire la suite et que je n’ai pas les autres volumes sous la main…. Vous connaissez pire frustration ?

 

Apparemment, cette série a connu un grand succès, au Japon. Toutefois, ma connaissance de la culture japonaise étant proche du -40, je dois avouer que je n’en avais pas entendu parler avant la vague de mangas qui a déferlé sur la blogosphère il y a quelques mois… Alors malgré mon inculture finie en matière de manga et mon manque d’esprit critique, faute de références, je vais essayer de vous dire pourquoi j’ai aimé ce premier volume.

 

Une des choses qui m’ont séduite dans ce manga, outre le coup de crayon de la mangaka, c’est l’humour qu’il contient. Non pas dans l’histoire, quoi que certaines vignettes soient assez drôles, sur la fin notamment, mais plutôt dans les à-côtés de l’histoire. La mangaka donne quelques indications sur la genèse de la série et sur les personnages, comme par exemple les petits surnoms dont les ont affublés les membres de son équipe. Et il y a aussi les planches destinées à remplir les pages blanches à la fin des chapitres. C’est l’occasion pour Matsuri Hino de laisser libre court à son imagination (et même quand elle n’a pas d’inspiration, c’est quand même très drôle) et tout cela est hilarant.

 

Ensuite, j’ai été intriguée par l’histoire et par les personnages. Rien de révolutionnaire pour le moment car ce volume constitue en fait une présentation des protagonistes et une mise en place de l’histoire, mais il y a des secrets qui sont dévoilés à petite dose. Les relations entre les personnages sont plus complexes que ne le laissent voir les apparences et on assiste à une sorte de triangle (amoureux ? je ne sais pas encore) entre les trois personnages principaux : Zero, qui cache un secret terrible qu’on apprendra à la fin de ce volume, Kaname, le chef des vampires, un « pure blood » et Yuki, qui a été sauvée d’une attaque d’un vampire pas gentil du tout par Kaname, 10 ans avant que ne commence l’histoire, et qui n’est pas insensible au charme de ce vampire pacifiste. Entre ces trois personnages, des relations d’amour et de haine qui cachent plus qu’une simple rivalité entre humains et vampires. Il y a aussi le directeur de l’école, Cross, qui semble savoir bien des choses que nous ne savons pas, nous, lecteurs. Il a l’air extrêmement gentil et très compréhensif dans ce volume et semble également croire que les vampires ne sont pas tous des bêtes féroces. Il me plait bien, ce personnage. Enfin, dans le clan des vampires, il y a Aido, qui a du mal à retenir ses pulsions et qui cherche à boire le sang de tous les jupons qui croisent sa route et surtout celui de Yuki. Pour le moment, ce n’est pas grand-chose, mais je suis intriguée, j’ai envie d’en savoir plus. Je me suis déjà attachée au mystérieux et (très) séduisant Kaname et à la jolie Yuki. En plus, la mangaka explique que l’histoire n’a pas encore pris son envol et que des rebondissements sont à attendre. Franchement, il ne m’en faut pas plus pour être accro.

 

Enfin, un détail, mais qui a son importance, les vampires sont beaux et sexy (je sais, ce n’est pas tellement un argument conventionnel pour parler de la qualité d’un manga, mais c’est un fait, les vampires sont beaux et surtout leur chef, Kaname). Par contre, j’ai remarqué que les personnages des dessins animés, mangas et autres ont toujours les cheveux dans les yeux sans que ça les gêne le moins du monde dans leur vie quotidienne… ça ajoute au mystère et à la séduction, apparemment. Personnellement, sur moi, ce genre de coupe ne rend pas du tout pareil. Il faut croire que la sexytude (copyright Fashion) des personnages de manga, ça ne se transpose pas bien dans la vie réelle …

 

En bref, donc, j’ai vraiment adoré ce premier volume et j’ai très hâte de lire la suite. Et vous, chers lecteurs, lisez-vous des mangas et aimez-vous cela ?

 

Je précise également pour celles et ceux qui ne parlent que peu l’anglais (et je pense notamment à une certaine future maman de ma connaissance) que c’est super facile à lire et que l’anglais ne présente réellement aucune difficulté ! Jetez-vous dessus si j’ai réussi à vous intriguer autant que je le suis !

Par Pimpi - Publié dans : Manga, BD
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés