En cours

QuêteDÉternité

Quête d'éternité (Filles de lune #4)  - Elisabeth Tremblay

Relecture presque finie, je vais pouvoir lire le dernier tome.

 

 

***********

16/06/2012

Bon, l'été a fait son apparition dans nos lointaine contrées!

Et j'ai perdu le contrôle de ma PAL alors que je n'achète pas de livres.

Cherchez l'erreur... :D

 

 

 

 

************

21/03/2012 : 180 livres

Pour voir ma PAL et ma LAL

Find me on FB

Ma vie fascinante de LCA

 

 

Défis de l'année 2010

 

Une année en Russie 

Le défi

Le récapitulatif des billets


Défi English Classics de Karine

 

Défi Lire en VO de Bladelor

 

CHALLENGE-2-EUROS.jpgDéfi Folio 2 euros de Cynthia


*************************************

Défis de l'année 2011

 

Une année en Russie, édition 2011

LogoUneAnnéeEnRussie

Le billet récapitulatif

 

 

 

 

rrc2011large  Romance Reading Challenge 2011

  (5/5)

 

logofindeserierbordeau

Fin de séries

 

chateau13bis

Vie de château  

Le défi

  Le récapitulatif

Les idées de lecture 

  (6/8)

 

****************

Les défis de l'année 2012


Logo OnceUponATime

Once Upon A Time...

Le défi

Le récapitulatif

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Mardi 19 mai 2 19 /05 /Mai 00:07

Londres. 1862. Susan Trinder, orpheline de naissance, vit parmi les voleurs et les receleurs. Recueillie par Mrs Sucksby à la mort de sa mère, Susan vivait une vie relativement tranquille, vu le contexte. Jusqu’au jour où Richard Rivers, alias Gentleman, arrive chez Mrs Sucksby. Il a besoin de Sue pour manipuler une jeune et riche héritière, Maud Lilly, la persuader de devenir sa femme et ensuite la faire enfermer et récupérer sa fortune. Susan doit devenir sa femme de chambre et l’aider dans ce plan…

 

Je sais que ce résumé est court et qu’il ne suffit pas à vous donner envie de lire ce livre, chers lecteurs, mais je ne peux, en mon âme et conscience, en dire plus sans craindre de vous en dévoiler trop. C’est la raison pour laquelle je vous déconseille de lire la moindre 4è de couverture, qu’elle soit en français ou en anglais, car toutes, à mon sens, en disent beaucoup trop. Ce livre, il faut l’aborder sans aucune idée de ce dans quoi on s’embarque, pour l’apprécier pleinement.

 

Ce roman, chers lecteurs, autant vous le dire dès à présent, est à classer dans la catégorie de coup de cœur. Si vous saviez comme je l’ai aimé !!! Il faut le lire, vraiment, il faut le lire !

 

Je ne pourrais pas trop en dire pour ne pas dévoiler l’intrigue. Mais sachez que l’ambiance de ce livre est purement victorienne, sombre et malsaine, qu’il est question de manipulations, d’amour et de haine. J’ai vraiment beaucoup aimé (pour ne pas dire adoré) le style de Sarah Waters, sa manière d’entrer dans les détails, de peaufiner la psychologie des personnages, de décrire des scènes horribles, l’air de rien. Et d’amener ses révélations de même, l’air de rien. La première de ces révélations, dans mon édition, arrive à la page 176. Jusque là, j’étais complètement emportée dans l’histoire, prise par l’intrigue, j’aimais les personnages, malgré leurs défauts. Après cette fameuse page où la perception que le lecteur a de l’histoire change complètement, j’étais complètement cuite, bluffée, enthousiasmée. Ce livre était devenu pour moi un coup de cœur. Il a suffit d’une révélation. Une seule. Mais elle a été suivie de pleins d’autres, qui m’ont toutes prise au dépourvue. Je ne suis pas à classer dans la catégorie des lecteurs perspicaces, il faut bien le reconnaitre, ce qui fait que j’ai depuis longtemps renoncé à trouver la clé du mystère quand je lis. Je préfère me laisser emporter, je suis complètement à la merci de l’auteur. Mais là, chers lecteurs, même le lecteur le plus perspicace se laisserait surprendre ! C’est fou, d’ailleurs rétrospectivement, quand on repense à certaines scènes du roman, on se demande comment on a pu ne pas le voir venir ! En tout cas, moi, je le pense !!!

 

Donc, vous l’aurez compris, je n’ai jamais été autant bluffée par un livre. Mais ce n’est pas uniquement pour cela que j’ai aimé ce livre. Je l’ai aimé pour l’histoire en elle-même, mais surtout pour ses personnages. J’ai trouvé que Sarah Waters avait une manière de creuser sa psychologie de ses personnages qui est absolument époustouflante. La narration est entreprise d’abord par Sue, puis par Maud et enfin de nouveau par Sue (là, je ne vous révèle rien, c’est promis). Sauf que le fait de voir l’histoire se dérouler à travers les yeux des deux personnages principaux permet d’entrer dans leur tête. Sarah Waters réussit dans ce roman à nous brosser des personnages aux défauts patents mais ces défauts ne nous empêchent pas de les aimer. J’avoue que j’ai aimé Maud, j’ai aimé Sue. Je n’ai pas tellement aimé Gentleman, je dois le reconnaître, mais bon, il était là alors il ne m’a pas non plus mise hors de moi. Tous les personnages sont décrits avec finesse, avec justesse. L’histoire en elle-même revêt un réalisme saisissant et certains passages font vraiment froid dans le dos ! Mais je suis sûre que les choses se passaient vraiment comme ça, à cette époque !

 

En résumé, chers lecteurs, je n’aurais que deux mots à ajouter : LISEZ-LE !!!! Ce fut un vrai coup de cœur !!!


L'avis de Karine :) et d'Ys, toutes les deux conquises (s'il y en a d'autres, faites-moi signe!!!) 



J’ai lu ce livre dans le cadre du défi Blog-O-Trésors…. Et je ne le regrette absolument pas !!!!

Par Pimpi - Publié dans : Classiques d'aujourd'hui
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés