Angélique et son amour – Anne et Serge Golon

Publié le par Pimpi

Pour les tomes precedents:

Angélique, Marquise des anges

Angélique, le chemin de Versailles

Angélique et le Roy

Indomptable Angélique

Angélique se révolte


 

 

Angélique et les Huguenots de La Rochelle ont été recueillis à bord du Gouldsboro, ce mystérieux navire commandé par le Rescator, le pirate masqué. Douloureusement isolée parmi ces fugitifs qu'elle a arrachés aux persécutions royales, commerçants dociles et sages ménagères, Angélique ressent une étrange attirance pour l'homme qui les conduit vers leur nouveau destin. La noblesse de certains gestes, la désinvolture d'un esprit étincelant, l'inimitable démarche d'un grand seigneur, tout en lui enflamme l'imagination de la jeune femme et réveille en elle de brûlants souvenirs...

 

(extrait de la 4è de couverture de l’édition J’ai lu, qui n’est pas mon édition… y’a pas de résumé sur mon édition)

 

 

*************************

 

Me revoici enfin avec la suite des aventures d’Angélique. J’avais attendu un peu pour continuer car Karine, Fashion, Petite Fleur, Caroline, Eveange66 et moi avions prévu une lecture commune de ce tome 6… Caroline n’a pas pu le lire en même temps que nous, mais le cœur y était, j’en suis sûre !!

 

Il est de plus en plus difficile de parler des aventures de la belle marquise des anges sans dévoiler certains éléments de l’intrigue qu’il vaut mieux ignorer quand on lit les tomes précédents… j’ai donc peur de devoir vous prévenir qu’en dépit du soin apporté à la confection de ce billet, il peut rester des traces d’arach… euh des spoilers…

 

À la fin d’Angélique se révolte, donc, nous avions laissé Angélique à bord du Gouldsboro, le navire pirate du Rescator, qu’elle avait appelé à l’aide en dernier recours… étrangement, le Rescator avait accepté d’embarquer les Huguenots menacés par les troupes du Roi. Soulagée d’avoir pu sauver ses amis, Angélique s’était tournée vers l’océan le visage plein d’espoir pour cette nouvelle vie qui commençait pour elle…

 

Mais c’était sans compter la présence du Rescator, qui enflamme ses sens et réveille sa féminité et son désir. Le Rescator, qui se trouvait justement à La Rochelle lorsqu’elle avait besoin de lui. Le Rescator, dont le masque cache une sensualité sans nom, dont la voix grave et chaude la met en émoi… Le Rescator, qui…

 

Mais non, je ne dirais rien des mystères du Rescator. C’est au lecteur de les découvrir en même temps qu’Angélique (par contre, je peux vous dire que c’est un homme comme on en rencontre peu, ce Rescator… *sighs*)…

 

D’un point de vue historique, ce sixième tome des aventures d’Angélique ne compte pas parmi les plus riches. Il y a certes quelques points intéressants sur le voyage vers les Îles d’Amérique qui se termine, comme on s’en doute, sur la côte nord-américaine, dans le Maine, pour être précise, même si la manière dont se passe la traversée est assez invraisemblable : une traversée de plusieurs mois et il n’y a pas un seul problème de maladie et d’hygiène… j’avoue que ça me surprend assez, mais soit. Il y a bien l’arrivée sur le nouveau continent, la volonté d’être colons qui commence à s’ancrer chez les Huguenots, la découverte de la mer et de son rythme de vie… Un peu de révolte, une tentative pour s’emparer des commandes… Mais non, ce n’est vraiment pas l’aspect historique qui rend ce roman si merveilleux, mais plutôt les relations entre Angélique et le Rescator. Sans en dire plus qu’il ne faut, sachez qu’une partie du roman nous permet d’entrer dans la tête du Rescator et de découvrir son histoire. Ce qui l’a conduit à être le pirate le plus craint de la Méditerranée, comment il est devenu aussi riche. Et surtout pourquoi il a accepté de sauver Angélique et ses amis. Sans parler de son petit penchant pour la belle rousse aux yeux verts, dont la beauté ne se trouve que renforcée par les années, les maternités et les aventures qu’elle a vécues et qui a le don de troubler cet homme d’apparence imperturbable…

 

Ce roman est tout en sensualité et en amour. La sensualité qui s’en dégage est très différente de celle que j’ai découverte dans Indomptable Angélique, car elle n’est pas exacerbée par la chaleur et la langueur du climat méditerranéen. Non, cette sensualité, née de l’attirance que ressentent l’un pour l’autre Angélique et le Rescator, est celle du corps et celle du cœur. C’est un roman follement romantique, une histoire comme on rêve toutes d’en vivre une fois dans notre vie. Un homme puissant, séducteur, sensuel et ténébreux, qui sait manier la langue pour séduire les femmes. Une femme belle, farouche et passionnée. Un amour plus fort que tout… un pur moment de bonheur…

 

La fin du roman laisse l’impression que l’on vient de passer un moment charnière de l’histoire. J’ai l’impression que l’on pourrait presque s’arrêter là. L’histoire trouve comme une fin et laisse la porte ouverte à l’imagination du lecteur sur le devenir de nos héros. Bien sûr, il n’est pas question que je ne lise pas la suite, on s’entend, mais je vais vous faire une confidence, chers lecteurs… là, tout de suite, j’aurais presque le goût de tout relire depuis le début. De recommencer avec la petite Angélique de Sancé de Montloup, et sa découverte de l’amour dans les bras de son boiteux. Et de relire encore et encore cette histoire folle et passionnée qui m’a tellement fait vibrer… dans sa version revue et corrigée par l’auteur…

 

Angélique et son amour

Anne et Serge Golon

4,5 /5

 

 

********************************

 

Ce roman a été lu dans le cadre du défi Objectif PAL, en lecture commune avec Karine, Petite Fleur, Fashion et Eveange66 (dont je publierai le billet très vite)… alors, les filles, vous en avez pensé quoi ??

Commenter cet article

Caro[line] 30/12/2009 13:21


Bah voilà, tu m'intrigues... ça va finir que je vais lire les tomes 4 et 5 en diagonale !!!!


Pimpi 31/12/2009 23:17


Le tome 5, tu peux le lire en diagonale jusqu'au dernier quart... parce que tu vas sûrement t'ennuyer au début... le tome 4, idem, il FAUT que tu lises le dernier quart... tu devrais jubiler et
hurler de frustration!


Caro[line] 28/12/2009 18:52


J'ai trop peur des spoilers, donc je ne lis pas vos billets et j'en suis bien peinée. Mais en même temps, je bloque sur le 4ème tome... Mais j'y arriverai un jour ! (Et puis je sais déjà qui est le Rescator... J'EN SUIS SURE !! Comment Angélique ne s'en rend pas compte ?!?)


Pimpi 29/12/2009 23:17


Normalement, je me débrouille pour ne pas mettre de spoilers dans mon billet, mais au cas où, tu as bien fait de ne pas le lire ! J'espère vraiment que tu arriveras à bout du tome 4 !!!
Si tu es persuadée de ce que je crois.... j'ai vraiment hâte que tu lises la suite!!!


Anne Shirley 21/12/2009 16:48


Ravie que tu aies aimé ! C'est sûr que niveau historique, ce tome est loin d'être le plus riche, mais à mon avis, la relation entre Angélique et le Rescator est si belle et si forte qu'elle valait
bien qu'on lui consacre un roman entier ! Qu'est ce qu'ils sont beaux tous les deux, et quel homme ce Rescator ! C'est vrai que moi non plus, ça ne m'aurait limite pas gênée que l'histoire prenne
fin à ce moment. Mais la suite de leurs aventures dans le Nouveau Monde sont passionnantes, tu verras !


Pimpi 22/12/2009 14:28


Entièrement d'accord avec toi!
Sauf pour la suite de leurs aventures, puisque je n'ai pas encore lu les romans! Mais je suis au milieu, à peu près, d'Angélique et le nouveau monde et je commence enfin à accrocher au livre... les
200 premières pages ont été un peu longues...


Karine:) 21/12/2009 12:44


Aaaaaah, le Rescator... *soupir*
Quoi, c'est pas constructif, mon affaire???? ;))


Pimpi 21/12/2009 16:27


N'est-ce pas!!

Par contre, Karine, il va falloir qu'on t'apprenne à partager, hein... parce que bon, mine de rien, tu es quand même en train de t'approprier tous les beaux mâles de la littérature / du monde des
séries... soit chic, laisses-en pour les autres!!!


Petite Fleur 21/12/2009 08:35


Pour avoir déjà tout lu étant jeune, c'est vrai que cet opus est une charnière de l'histoire. La suite, même si à l'époque je l'avais dévoré, on peut s'en passer. Le meilleur est derrière nous, à
mon sens. Que cela ne vous gâche pas le plaisir des lectures à venir tout de même :-)


Pimpi 21/12/2009 16:22


Je suis en train de lire Angélique et le nouveau monde et même si j'aime, et que l'histoire des Indiens m'intéresse, je trouve ça moins bien bien... moins éblouissant.