Filles de lune Tome 1 : Naïla de Brume – Elisabeth Tremblay

Publié le par Pimpi

Nailadebrumedpi 400


D'après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s'affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il...

 

Tome I - Naïla de Brume À vingt-cinq ans, la vie de Naïla bascule. Sous le choc de son double deuil, elle accepte d'aider sa tante à rénover la maison familiale. Voilà donc la jeune femme de retour dans ce petit village en bordure du fleuve Saint-Laurent, où les innombrables souvenirs de vacances devraient lui apporter du réconfort. Mais une trouvaille faite dans le grenier de la maison ancestrale empêchera Naïla d'y trouver la quiétude tant espérée. Les découvertes troublantes se succèdent, remettant en question non seulement ses origines, mais aussi ses croyances et convictions. À qui appartiennent tous ces livres traitant de sorcellerie et de mondes parallèles ? Qui est donc cette femme étrange, qui se prétend son aïeule, et dont la correspondance a été écrite dans une langue mystérieuse que seule Naïla peut déchiffrer ? Pourquoi le simple contact d'une pierre provoque-t-il chez la jeune femme des visions de gens qu'elle ne connaît pas ? Les réponses à ces questions en susciteront bien d'autres, plus troublantes encore. Naïla sombrerait-elle doucement dans la folie, comme sa grand-mère et sa mère avant elle ? Et qui est-elle réellement : Naïla Langevin, simple humaine, ou Naïla de Brume, l'héritière de cette lignée maudite, recherchée, attendue et traquée de l'autre côté de la frontière du temps et de l'espace ?

 

*************************

 

Voici un roman fantastique québécois dont j’ai entendu beaucoup de bien dans la bouche d’une amie, chers lecteurs, et c’est la raison pour laquelle je l’avais acheté au salon du livre de Montréal 2008. Ça plus le fait que l’auteure était présente pour me dédicacer le roman et que je trouve que les couvertures de cette série sont absolument magnifiques. Malgré l’envie de qu’avais de le lire, ce n’est que ces derniers jours que je l’ai lu, en commun avec Karine, qui l’avait acheté à peu près dans les mêmes circonstances que moi…

 

Il s’agit d’un roman qui mêle le fantastique, avec des histoires de mondes parallèles dans lesquels vivent des êtres fantastiques dotés de super pouvoirs magiques, au réel, avec un début d’histoire ancré dans la région québécoise de Charlevoix (un coin magnifique, entre vous et moi). Si le passage du monde fantastique au monde réel peut surprendre un peu au début, voire déstabiliser, le roman est tout de suite prenant. Dès les premières pages, je me suis sentie emportée dans cette histoire, peut-être parce qu’étant petite, je m’imaginais souvent être une gentille sorcière cachée, dont tout le monde ignorait l’identité, et qu’un jour, je me découvrirais des pouvoirs magiques. Bien entendu, ça n’est jamais arrivé, mais j’ai conservé cet intérêt pour les histoires de ce genre…

 

Naïla Langevin est une jeune femme de 25 ans qui a perdu sa fille et son mari dans un accident. Originaire de la région de Charlevoix, pour essayer de s’occuper et ne pas penser, elle décide d’aider sa grand-tante à remettre à neuf l’appartement de son frère (son grand-oncle donc) décédé il y a peu, afin de le transformer en gîte. Naïla explore le grenier et tombe sur des livres de sorcellerie, des ouvrages divers et variés sur des thèmes tout aussi incroyables… après ces découvertes, sa grand-tante n’a pas d’autre solution que de puis révéler les secrets de ses ancêtres et de ses origines, qui sont loin d’être faciles à croire. Et Naïla devra prendre une décision des plus difficiles…

 

Riche, c’est le mot qui me vient à l’esprit en pensant à cette histoire. Dans ce premier tome de ce qui est pour le moment une trilogie, on apprend énormément de choses sur l’univers parallèle à notre monde, sur la quête et la guerre pour le pouvoir que se font les sorciers de ce monde, sur l’histoire de la famille maudite de Naïla. Cette quantité de détails est un peu difficile à ingurgiter au début et jusqu’à la moitié du roman, j’ai été un peu perdue. Puis, les pièces du puzzle ont commencé à s’emboîter et l’histoire de ce monde m’a semblé plus claire.

 

C’est une histoire, un univers, que j’ai vraiment vraiment beaucoup aimé. Je me suis attachée aux personnages, qui sont à la fois des héros et des personnages avec leurs faiblesses. Naïla est une jeune femme comme vous et moi, forte, certes, qui ne se laisse pas abattre et qui ne se laisse pas faire non plus, mais une jeune femme de notre siècle, avec sa volonté propre, ses idées propres. Sa compréhension de l’univers sera bouleversée par les révélations sur son histoire, celle de sa mère et celle de son arrière-grand-mère, mais elle fera face et prendra les décisions qui s’imposent.

Avec elle, un protecteur qui refuse de faire son boulot, beau comme un dieu (évidemment). Elle le rencontre, il leur arrive pas mal de bricoles, l’histoire prend son envol et… s’arrête en plein milieu de l’action. Un beau cliffhanger qui m’oblige à aller me précipiter très vite chez le libraire pour acheter la suite.

 

Une très très belle entrée, donc, dans la littérature fantastique québécoise. Une auteure à suivre, une trilogie à lire !

 

Filles de lune, tome 1 : Naïla de Brume

Elisabeth Tremblay

4,5 /5

 

********************


ObjectifPAL.jpg La lecture de ce livre entre dans le cadre du défi Objectif PAL!

Et en lecture commune avec Karine :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GeishaNellie 25/11/2010 18:52



Tu m'as drôlement donné le goût de le lire, huum j'hésite encore à me l'acheter !



Pimpi 26/11/2010 14:43



N'as-tu pas une bibliothèque pour l'emprunter?? Ça t'éviterait de devoir l'acheter...



sandy 12/11/2010 20:02



Dediou, mais j'ai raté ça moi ??! En même temps, janvier 2010, je ne cotoyais pas encore ton blog je crois... Je reviens d'ailleurs grâce à Karine qui parle du tome 2. Comme je vois que tu es
fan, je note, je note !! je n'en ai pas entendu parler par chez nous, j'espère qu'il est disponible ?!



Pimpi 12/11/2010 20:08



Ouiiiiiiiiiiii, je suis fan! Je viens de lire le tome 4, qui vient tout juste de sortir... c'est complexe, mais c'est bien!!!


Le tome 1 vient tout juste d'être publié en France, tu as de la chance! Je ne sais pas pour quand la suite est prévue en France par contre, mais ça ne devrait pas tarder, le tome 1 a l'air de
bien marcher!!!



Elisabeth 14/01/2010 03:41



Merci pour tes bons commentaires face au premier tome. J'espère que tu aimeras autant le deuxième et ... peut-être même le 3e! C'est vrai que l'histoire est complexe et que certaines lectrices
trouvent ça ardue. Je me suis promis que ma prochaine série serait plus simple!  Mais c'était ma première
expérience de publication et d'écriture; j'avais encore beaucoup à apprendre... Au plaisir de se rencontrer à nouveau...



Pimpi 15/01/2010 16:18


Bonjour Elizabeth! Merci de votre passage sur mon blog!
Oui, j'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome et je viens d'acheter le second!

Continuez d'écrire pour le plaisir de vos lecteurs!!!


yueyin 11/01/2010 21:36


vade retro tentatrice :-))))


Pimpi 12/01/2010 16:34





yueyin 11/01/2010 10:43


tu es bien tentante dis... fantastique et charlevoix, je trouve ça difficile de résister moi :-))))


Pimpi 11/01/2010 18:28


As-tu lu le billet de Karine? Elle est un peu plus réservée que moi... en tout cas, si tu veux qu'on te l'envoie, fais-nous signe!!!