La Délicatesse – David Foenkinos

Publié le par Pimpi

LaDelicatesse.jpg


Il passait par là, elle l'avait embrassé sans réfléchir. Maintenant, elle se demande si elle a bien fait. C'est l'histoire d'une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise.

 

La délicatesse est le huitième roman de David Foenkinos. Il a publié notamment Le potentiel érotique de ma femme et les séparations. Ses livres sont traduits en plus de quinze langues.

 

*************************

 

C’est Caroline qui a décidé de me faire connaître son auteur chouchou. J’avais déjà mentionné mon envie de lire ce roman sur son blog et elle n’a pas hésité à m’en faire cadeau quand je suis rentrée en France il y a de cela quelques mois ! J’ai profité de mes vacances pour me plonger dedans… avec un délice sans nom !

 

Ce roman, je l’aime d’amour, je le chéri, je le vénère. C’est un roman selon mon cœur, un roman qui m’a fait du bien et du mal en même temps, un roman qui m’a émue au plus haut point, un roman qui a fait remonter plein de peurs à la surface, mais aussi plein de joies. J’ai ri et j’ai pleuré, j’ai souri et j’ai été attendrie.

 

Ce roman aura été mon dernier coup de cœur de l’année 2009. Un vrai grand et beau coup de cœur. Un roman que j’ai lu le cœur battant, en deux heures. Dès la première page, j’ai su que lui et moi étions fait pour nous rencontrer et nous entendre. Il ne m’a pas fallu deux minutes de lecture pour sentir le coup de cœur poindre.

 

Bon, tout ça, c’est pas constructif, je sais, il faudrait quand même que je vous parle du contenu, que je vous explique pourquoi ce roman m’a autant touchée !

C’est l’histoire d’une femme qui perd son mari dans un accident, un accident tout bête, un accident de la route. Un sujet difficile, pour moi, car c’est ma plus grande peur dans la vie. Donc dès le début, ce roman est venu me chercher là où ça fait mal. Puis, le roman raconte comment cette femme se plonge dans le travail pour oublier sa douleur, et comment un homme banal, presque transparent, un homme tellement invisible que même les patrons ne se rendent pas compte qu’il est là, comment cet homme, donc, va l’aider à sortir de cette situation et lui réapprendre à vivre et à aimer. C’est beau, non ?

 

J’ai donc vraiment vraiment aimé l’histoire, toute en douceur, en délicatesse, ce réapprentissage de la vie. Sans être guimauve, ce livre n’est pas dépourvu de romantisme, mais le romantisme est juste bien dosé, il ne vient pas gâcher le propos de l’auteur. J’ai aimé aussi les encarts, plus ou moins pertinents, qui s’intercalent entre deux chapitres pour nous donner des informations aussi indispensable que les résultats des matchs de foot de ligue 1, je crois. Sans oublier les notes de bas de page qui nous informent, par exemple, des diverses caractéristiques des personnes portant le prénom Alice… de petits détails, certes, mais qui participent à l’humour ambiant, présent, discrètement, certes, mais bien présent, dans tout le roman.

 

Je ne sais comment vous parler de ce roman, chers lecteurs, vous donner envie de le lire. J’ai toujours du mal à parler des livres qui m’ont le plus touchée, qui sont venus me chercher si profondément. Ce livre m’a marquée, il restera toujours dans mes coups de cœur. Il m’a faut du mal et du bien, il m’a fait ressentir tellement d’émotion au cours de ma lecture que je peux pas l’oublier…

 

Merci encore du fond du cœur, Caroline, pour avoir partagé ton auteur chouchou avec moi !!!

 

La délicatesse

David Foenkinos

5 /5

 

***************************

 

ObjectifPAL.jpgCe roman entre dans le cadre du défi Objectif PAL.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bella 15/02/2012 21:33


Coucou,


J'ai eu ce livre au moins cinq fois entre les mains et à chaque fois, je l'ai reposé...(il y en avait tant d'autres qui me faisaient des yeux doux) mais aujourd'hui je l'ai emmené avec moi (entre
autres) ! Héhé...


Du coup avec ton billet, je suis bien contente de l'avoir pris, finalement ! J'me sens comme une gamine à qui on vient d'offrir un gros paquet de ses bonbons préférés

Pimpi 18/02/2012 01:05



Aaaaaaah, tout le monde n'a pas eu le même avis que moi sur ce livre, par contre, mais ça a été pour moi et pour mon entourage un grand moment de lecture!!! J'espère que tu vas aimer!



Caro[line] 21/01/2010 16:09


Quel beau billet, Pimpi !! (Je l'ai envoyé à David, d'ailleurs.) Si je n'avais pas lu ce roman, je me précipiterais dessus !!  En tout cas, je suis ravie qu'il t'ait autant plu. Tu vas pouvoir maintenant continuer à découvrir cet auteur.

Je me permets de répondre à certains commentaires :

@ Petite Fleur : M'en fous, j'étais la première !!!


@ Jules : Ah bah oui, il serait temps. ;-)


@ Chiffonnette : Pas de problème !!
 


Pimpi 21/01/2010 17:58


Ouh là, je suis contente que mon billet te plaise... je suis toute intimidée que tu l'aies envoyé à ton chouchou...
Oui, dès que l'occasion se présente, je vais continuer à découvrir l'auteur, c'est sûr!!!


Daniel Fattore 19/01/2010 09:16


Je me le suis procuré récemment (auprès de l'auteur), il faut à présent que je le lise! Surtout quand je vois tout le bien qu'on en dit çà et là dans la blogosphère du livre! Ah, il y a tant de
livres...


Pimpi 19/01/2010 14:45


C'est super d'avoir pu l'obtenir directement de l'auteur! Il est vraiment bon, j'ai beaucoup beaucoup aimé!!!


yueyin 18/01/2010 21:58


Ohoh les avis sont partagés sur ce roman??? il va vraiment falloir que je me lance là !!!! ;-)


Pimpi 19/01/2010 14:43


Il faut que tu le lises oui!!! En plus, il se lit super vite alors!!!


Choco 17/01/2010 23:32


Objectif réussi Pimpi ! C'est noté :)


Pimpi 18/01/2010 20:21