Mr Darcy's Obsession - Abigail Reynolds

Publié le par Pimpi

MrDarcysObsession-copie-1.jpg

 

The more he tries to stay away from her, the more his obsession grows...

 

What if...Elizabeth Bennet was more unsuitable for Mr. Darcy than ever...

Mr. Darcy is determined to find a more suitable bride. But then he learns that Elizabeth is living in London in reduced circumstances, after her father''s death robs her of her family home...

 

What if...Mr. Darcy can't Help himself from see king her out...

He just wants to make sure she's alright. But once he's seen her, he feels compelled to talk to her, and from there he's unable to fight the overwhelming desire to be near her, or the ever-growing mutual attraction that is between them...

 

What if...Mr. Darcy's intentions were shockingly dishonorable...

 

 

********************

 

Comme c'est l'anniversaire de la naissance de Jane aujourd'hui, je me suis dit qu'une petite austenerie s'imposait!!! :)

 

HAPPY BIRTHDAY JANE!

 

Parlons de ce livre, maintenant...

 

Abigail Reynolds est une de mes auteures austeniennes chouchou, depuis que je l'ai découverte dans Impulse and Initiative (aujourd'hui disponible sous le titre To Conquer Mr Darcy - pourquoi ce titre, je ne sais, puisque dans ce roman, c'est bien Darcy qui séduit Lizzie et non l'inverse... bref, les voies des éditeurs sont impénétrables et moi, je digresse). Depuis, j'en ai parlé autour de moi, j'ai offert ses romans, j'ai tenté de la faire connaître parmi les copines, avec plus ou moins de succès... et j'ai continué de la lire.

 

Ce roman est une autre variation de Pride and Prejudice. Celle-ci étudie ce qui aurait pu se passer si, avant la première déclaration de Darcy dans le Kent, Lizzie avait dû rentrer en urgence à Longbourn, son père étant subitement tombé malade. Et si Mr Bennet était décédé, laissant sa femme et ses cinq filles totalement destituées, quasiment mises à la porte de Longbourn par Mr Collins? Que se serait-il passé?

 

Dans ce chemin emprunté par Abigail Reynolds, Jane a dû épouser un modiste pour soutenir sa famille, Lizzie est partie vivre avec son oncle et sa tante Gardiner, à Londres, pour aider à s'occuper des enfants et Mrs Bennet et ses trois autres filles ont trouvé un petit appartement à Londres, non loin de Gracechurch street... Mr Darcy, n'ayant essuyé aucun refus, a tenté d'oublier Lizzie, mais en vain et quand, quelques un ou deux ans plus tard, il revoit la jeune femme, aujourd'hui encore moins qu'avant acceptable comme épouse aux yeux de la bonne société, ses sentiments pour elle reviennent en force...

 

Cette variation est sûrement celle qui s'éloigne le plus du roman original jusqu'à présent. J'ai longtemps été déstabilisée par les chemins empruntés, pour tous les personnages. J'ai un peu douté, mais vous le savez, chers lecteurs, je suis un public très facile et j'ai eu vite fait de reléguer mes doutes au placard pour simplement profiter du roman, sans plus penser à l'œuvre originale. J'aime le style d'Abigail Reynold, j'aime qu'elle ose aller là où les autres ne se sont pas aventurées et j'aime surtout qu'elle me fasse retomber amoureuse de Darcy, à chaque fois, et quelles que soient les trahisons faites à l'œuvre originale.

 

On retrouve tout de même des événements clés, tels que la fuite de Lydia (mais pas avec Wickham), les retrouvailles de Jane et Bingley (de manière très prévisible, certes, mais on aime les voir se retrouver!), la première rebuffade de Darcy par Lizzie, qui entraîne un changement dans son comportement et une prise de conscience de son orgueil, et l'évolution des sentiments de Lizzie pour Darcy. Ici, ils sont intégrés de manière plus ou moins naturelle et crédible, force est de le reconnaître... ce n'est sûrement pas ma variation préférée (la palme reste à Impulse and Initiative, chers lecteurs, que je vous recommande plus que chaudement), mais Abigail Reynolds et moi, c'est une histoire sûre et je lirai tout ce qu'elle a écrit, évidemment...

 

Un mot sur le résumé, qui laisse sous-entendre que Mr Darcy n'aurait pas des intentions honorables envers Lizzie... une erreur d'interprétation de l'éditeur.... les propositions et les intentions de Darcy sont tout à fait honorables. L'interprétation qu'en fait Lizzie, par contre... :)

 

En bref, une fois encore, un roman à réserver aux fans hard core de Jane Austen et surtout à celles qui sont capables de supporter les libertés prise par l'auteure. Dont je fais indéniablement partie!

 

MrDarcysObsession(Titre original) Mr Darcy's obsession

Abigail Reynolds

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo_Jane_Austen.jpg

 

 

JaneAusten.jpg

Eh oui, un livre qui colle parfaitement au thème du mois anglais de Lou et Cryssilda !!!!

Publié dans Autour de Jane Austen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clovis Simard 15/07/2012 13:20


 blog(fermaton.over-blog.com),No-6. THÉORÈME DE LA CHUTE. Obsédé de Pouvoir ?

Alice 27/12/2011 21:30


Allez, soyons fou, je ne suis plus à ça près!! (ce qui est dommage, c'est que se sont les deux seuls d'A.R. dont je n'aime pas la couverture!)

Pimpi 27/12/2011 21:33



Ah oups! Mais tu verras, le contenu rattrape largement la couv! :D



Alice 27/12/2011 21:19


C'est promis Impulse and Initiative sera dans ma prochaine commande!

Pimpi 27/12/2011 21:29



Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Et aussi The Man who Loved Pride and prejudice???



Alice 27/12/2011 21:06


Il faut vraiment que je découvre Abigail Reynolds (il en va de ma réputation!!) mais j'avoue que je m'embrouille toujours parce que ses romans ne cessent de changer de titres!!!!

Pimpi 27/12/2011 21:13



Ouiiiiiiiiiiiiiiii, il le faut! Mais pour bien commencer, les deux que tu dois lire, ce sont The Man Who Loved Pride and Prejudice, tout nouveau, donc il n'a pas changé de nom. Et Impulse and
Initiative, qui s'appelle maintenant To Conquer Mr Darcy (je crois qu'il est dispo au format électronique sous les deux titres, en fait... c'était encore I&I quand je l'ai lu la première
fois...).



Julitte 19/12/2011 22:03


à ton tour, je t'ai taguée. passe sur le blog pour savoir quoi faire, bisous!!

Pimpi 24/12/2011 18:53



Ooooh, je vais aller voir ça dès que possible!