Overseas - Beatriz Williams

Publié le par Pimpi

Overseas.jpg

 

A passionate, sweeping novel of a love that transcends time.

When twenty-something Wall Street analyst Kate Wilson attracts the notice of the legendary Julian Laurence at a business meeting, no one’s more surprised than she is. Julian’s relentless energy and his extraordinary intellect electrify her, but she’s baffled by his sudden interest. Why would this handsome British billionaire—Manhattan’s most eligible bachelor—pursue a pretty but bookish young banker who hasn’t had a boyfriend since college?

The answer is beyond imagining . . . at least at first. Kate and Julian’s story may have begun not in the moneyed world of twenty-first-century Manhattan but in France during World War I, when a mysterious American woman emerged from the shadows of the Western Front to save the life of Captain Julian Laurence Ashford, a celebrated war poet and infantry officer.

Now, in modern-day New York, Kate and Julian must protect themselves from the secrets of the past, and trust in a true love that transcends time and space.

 

 

 

**************************

 

Vous vous souvenez de Lauren Willig, chers lecteurs? J'ai dû la mentionner une ou deux fois dans un article ou deux (ou soixante-dix)... C'est mon auteure chouchou, oui. Ça y est, vous la remettez?

 

Il s'avère qu'en plus de nous teaser sur ses prochains romans et de nous dévoiler les secrets des Pink Carnations (les espions, pas les fleurs... quoi que... les recherches de titres fleuris pour ses romans sont de véritables traités de botanique), Lauren nous fait régulièrement part de ses découvertes littéraires.

 

Il y a quelques semaines, elle a commencé à nous parler d'un premier roman très prometteur, clamant haut et fort qu'il allait entrer dans son top 3 des meilleurs romans "with a time travel twist" - un voyage dans le temps, moi, je n'ai jamais été capable de résister à cela. Surtout pas quand il s'inscrit dans une romance historico-contemporaine (ou contemporaino-historique, c'est comme vous voulez).

 

Les voyages dans le temps, les paradoxes ou au contraire, l'impossibilité de changer quoi que ce soit (peut-on vraiment aller tuer son grand-père??), tout cela me fascine absolument, depuis que j'ai découvert par l'entremise de mon cher et tendre tout ce que ce ressort narratif permettait - l'exploration du passé et du futur.

 

Sachant tout cela, vous comprendrez que je n'ai pu laisser passer ce roman sans le lire. Il est sorti alors que j'étais encore en France, je l'ai acheté dès mon retour - et dévoré dans la foulée, ou presque.

 

L'histoire s'ouvre à Amiens, France. Nous sommes en 1916, la guerre fait rage, et une jeune femme débarque, comme de nulle part, demandant à Julian Ashford, capitaine d'une petite escouade, de la croire sur parole et de surtout, surtout, ne pas partir en mission quelques jours plus tard. Qui est-elle, d'où vient-elle, comment est-elle arrivée là?

 

Puis, nous passons en 2008. Kate Wilson, jeune analyste financière, se débat pour faire sa place dans le monde cruel de Wall Street, avec une chef qui lui met des bâtons dans les roues et un patron qui semble la trouver à son goût. Un peu trop d'ailleurs. C'est alors que sa route croise celle de Julian Lawrence. Milliardaire célèbre, philanthrope à ses heures, il a mené son entreprise jusque dans les plus hautes sphères de la finance, mais il reste un mystère, pour la presse, pour le patron de Kate, pour Kate elle-même. Et voilà qu'il se met à la courtiser...

 

Ce qui se passera, s'est passé, devait se passer entre eux, c'est ce que s'attache à nous raconter avec brio Beatriz Williams dans ce premier roman des plus réussis. Par choix, je ne vous en dirais pas plus sur l'histoire. Il est bien plus intéressant de la découvrir au rythme qu'a voulu l'auteure. Sachez que l'on alterne entre 2008 et 1916, apprenant comment les destins de Julian et de Kate se sont liés / vont se lier, tout en ayant cette pensée implacable.... comment? Comment.... comment!!!

 

Ce roman était pour moi. Je l'ai su à la première page. Je l'ai aimé jusqu'à la dernière. J'ai dévoré les pages, brûlant de découvrir le secret, fébrile, me demandant sans cesse comment Kate et Julian allait se sortir de cette boucle qui ne semblait pas vouloir en finir. Retourner dans le passé permet-il vraiment de changer le futur?

 

Je suis tombée amoureuse de Julian Ashford et de son poème, je me suis un peu énervée contre le protectionnisme extrême de Julian Lawrence. J'ai aimé Kate et sa volonté farouche de faire ses propres expériences et de mener son destin. Le choc des cultures est grand entre eux et les obstacles à surmonter sont nombreux. Cela ne se fera pas sans mal, sans heurt, sans pleurs, mais ce sont des obstacles qui les rendront plus forts. Et qui nous les rendent plus proches de nous.

 

J'ai passé avec ce roman des heures de lecture enthousiastes, passionnées, attendant avec impatience le moment de me replonger dans l'histoire de Kate et de Julian, profitant de chaque minute pour lire un ou deux paragraphes.

 

Oui, je l'ai aimé.

 

Et je suivrai Beatriz Williams avec attention dorénavant. Qu'on se le dise! :)

 


 

Overseas(Titre original) Overseas

Beatriz Williams

Publié dans Voyages dans le temps

Commenter cet article

Theoma 15/06/2012 14:37


bon ben... y a plus qu'à attendre la traduction !

Pimpi 16/06/2012 14:39



Eeeeeeeh oui!!!