Spicy Pink #1 et 2 – Wataru Yoshizumi

Publié le par Pimpi

SpicyPink1.jpg  

 

Entraînée à une dating party par une amie, Sakura Endô, une mangaka de 26 ans, rencontre Iku Koreeda, un chirurgien esthétique qui lui fait mauvaise impression. Elle accepte quand même de sortir avec lui...

 

*****************************

 

Voilà un manga en deux tomes que j’avais repéré il y a quelques semaines en librairie et que, dans mon envie mangaesque du moment, j’ai fini par me procurer, pour le lire aussitôt…

 

Sakura est une mangaka qui dessine et écrit des shojos. Des mangas de filles, quoi. Sauf qu’elle n’a pas eu de relation amoureuse depuis plus de 5 ans. Sa meilleure amie, qui ne conçoit pas que l’on puisse écrire des histoires d’amour sans avoir jamais ressenti ce sentiment, l’entraîne avec elle à une dating party, où Sakura fait la connaissance d’un médecin qui lui apparaît au premier abord parfaitement antipathique. Mais après quelques rencontres tout à fait fortuite, elle se rend compte que Iku n’est pas que ce qu’il semble être et elle accepte de sortir avec lui. C’est sur l’évolution de leur relation et sur le travail de mangaka que se concentre ce manga.

 

Si j’ai trouvé ce manga sympathique, j’avoue qu’il m’a bien moins emballée que ceux de Maki Enjoji. Le romantisme est peu trop absent à mon goût et je trouve qu’il souffre un peu de la traduction. Surtout dans le premier tome. J’ai eu nettement une sensation de traduction ratée, pas très naturelle et légèrement empruntée. Mais c’est peut-être juste une déformation professionnelle. Autrement, j’ai lu ces deux tomes sans déplaisir, avec même de l’intérêt à partir du second tome. Toutefois, si j’ai aimé le tout, il m’a manqué les papillons dans le ventre que Will et Hokuto m’ont fait ressentir ces dernières semaines…

 

En revanche, j’ai apprécié de voir d’un peu plus près le travail d’une mangaka, les déplacements professionnels, armée d’un appareil photo, pour recréer des décors fidèles à la réalité, les échéances à respecter, les corrections aux épreuves, etc.

 

En résumé, donc, un manga sympathique que je ne regrette absolument pas d’avoir acheté, mais qui ne laissera peut-être pas de traces indélébiles dans mon cœur. Pas comme Hokuto et Will, en tout cas !

 

 

SpicyPink1(Traduction) Spicy Pink 1 et 2

Wataru Yoshizumi 

Publié dans Manga - BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile 23/04/2011 12:51



Je passe mon tour, je crois que les dessins ne me plairaient pas de toutes façons... 



Pimpi 27/04/2011 16:32



Ah non??? Mais pourquoi donc, les dessins sont très bien pourtant.....



sandy 21/04/2011 10:43



Heureusement qu'il n'était qu'en 2 tomes alors  !


mais pour l'aspect de la vie d'une mangaka, ça a l'air intéressant !



Pimpi 21/04/2011 16:53



Oui, heureusement! Je ne l'aurais sûrement pas acheté sinon, je pense!
Mais j'ai aimé ça, découvrir l'univers et le mode de travail d'une mangaka, rien que pour ça, il vaut le coup d'être lu!!!



Ori 21/04/2011 10:12



J'ai bien apprécié aussi, mais ça n'a pas atteint le niveau de Marmelade Boy, du même auteur!



Pimpi 21/04/2011 16:52



Ah non? Il faut que j'essaie de trouver Marmelade Boy alors!!!