To Dance with Kings (Aux marches du palais) – Rosalind Laker

Publié le par Pimpi

ToDanceWithKings

 

1664. The humble French village of Versailles is forever altered by the building of a dazzling palace by Louis XIV. Here, a loving and ambitious woman grasps a reckless promise and vows her peasant daughter will grow up to dance with kings. Thus begins a lavish saga of France's gilded age... a world of secrets and seductions, of glittering opulence and dangerous liaisons. An epic tale of four beautiful women whose fates are molded by the spectacular Bourbon kings... and the exotic intrigues of Versailles.

MARGUERITE... her mother's dreams come true as she becomes part of the king's world -- until her fairy-tale existence and her passionate love is shattered by political unrest. JASMIN... her life of privilege, so carefully nurtured by her mother, Marguerite, abruptly shifts when she is bannished from Versailles to a brutal marriage. VIOLETTE... Marguerite's willful and reckless granddaughter, she is drawn into the dark side of Versailles -- with unimagined consequences. ROSE... lady-in-waiting and confidante to Marie Antoinette, she will bring a lost love full circle as the fires of revolution ignite and bind the true destinies of these extraordinary women

 

*****************************

 

Je n’avais jamais entendu parler de ce roman avant ces dernières semaines. Jamais. Et puis, un jour, au détour d’un billet sur un blog anglophone que je suis, l’une des auteures du blog a mentionné ce livre. To Dance With Kings. En disant qu’elle avait été scotchée au livre tout au long de sa lecture. Affirmation qui a été confirmée par une autre personne dans les commentaires… curieuse, j’ai regardé ce dont il s’agissait et lorsque je me suis rendue compte qu’il s’agissait 1) d’une saga historique, 2) qui couvrait tout le règne des Bourbon (mon époque préférée) et 3) qu’elle était orientée sur quatre femmes d’une même famille, il ne m’a pas fallu plus de deux jours pour vérifier que le livre était disponible à la bibliothèque et l’emprunter.

 

Ce roman, traduit en français sous le titre Aux marches du palais, glisse sur les vies de quatre générations de femmes. Il y aura d’abord Marguerite, puis Jasmin, Violette et enfin Rose. Quatre générations qui se succéderont et au travers desquelles le lecteur suivra le règne des Bourbon, depuis les débuts de la construction de Versailles jusqu’à la proclamation de la république et la mort sur l’échafaud du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette…

 

Tout commence vers 1661. Louis XIII commence la construction de Versailles, ce qui amène la cours et les courtisans dans ce petit village jusqu’alors paisible. Un soir, Augustin Roussier, jeune mousquetaire du roi, ne trouvant pas de chambre où dormir avec ses trois compagnons mousquetaires, s’installe chez une femme en plein accouchement. Quelques heures plus tard naîtra une petite fille, aussitôt appelée Marguerite par Augustin. Ce dernier, dans l’euphorie du moment (alors qu’il n’a absolument aucun rapport avec cette famille), promet de revenir épouser Marguerite quand elle aurait 17 ans. Jeanne, la mère de Marguerite, voit là une preuve de l’avenir radieux qui attend sa fille et entend bien qu’il s’accomplisse ainsi qu’elle le veut. Jeanne, qui fabrique des éventails, fera cadeau à Augustin d’un éventail magnifique, peint de ses propres mains, un souvenir de cette journée, un rappel de sa promesse…

 

Cette promesse faite à la hâte, ce don d’une femme un peu folle, mais désireuse de sortir sa fille de la misère dans laquelle elle vit, marquera le début d’une saga familiale qui évoluera au rythme de la cour, des décisions des rois, des aléas de la vie. Une saga qui tissera les vies de quatre femmes aux caractères forts, bien trempés, bien que soumises aux décisions du Roi. Décision qui, pour bon nombre d’entre elles, feront leur bonheur… ou leur malheur. De Marguerite à Rose, du Louvre à Versailles, puis aux Tuileries, de la France à l’Angleterre, de Louis XIII à La Terreur, ce roman nous emporte sur les pas de nos héroïnes aux noms de fleurs, avec toujours, pour point commun, les éventails. Celui de Jeanne, notamment, mais d’autres aussi.

 

Un livre dont j’ai dévoré les 600 pages bien tassées en moins d’une semaine, un livre qui m’a emportée dans cette France que je ne connais que par les romans, mais qui a toujours exercé sur moi une fascination intense. Un livre qui m’a emporté dans son sillage, me faisant oublier le monde réel le temps de quelques heures pour me plonger dans un univers d’étiquette, de fabrication d’éventails, de destins contrariés contre lesquels on se bat, de décisions injustes et de choix difficiles.

 

Un roman historique que j’ai donc beaucoup aimé, chers lecteurs. Que je relirai sûrement. Que je vais même sûrement acheter, pour qu’il rejoigne ses petits compagnons dans ma bibliothèque. Que je recommande, chaudement, en plus de ça.

 

ToDanceWithKings(Titre original) To Dance with Kings

(Traduction) Aux marches du palais

Rosalind Laker

Publié dans Romans historiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine:) 03/04/2011 14:24



Very tempting en tout cas.  Tu penses que je pourrais aimer?



Pimpi 07/04/2011 15:03



Mmmmm, oui, ça pourrait te plaire, en effet!



Axl 03/04/2011 11:45



Je me souviens avoir lu un autre titre de cet auteur : "Mademoiselle Louise". Bon, on est sous l'Empire, elle travaille un temps pour Worth, elle rencontre un beeeeeaaaauuuu jeune homme mais
aristocrate donc bam, ca coince, elle s'installera en Angleterre... Et nom d'un chien, je pense que je n'ai plus ce livre. Rhhaaa!!



Lou 02/04/2011 16:35



ça a l'air bien mais j'ai trop de livres en attente pour succomber, surtout que j'ai des envies de romans historiques anglais :) Mais je note !



Pimpi 07/04/2011 15:01



Note note, c'est drôlement bien!!



yueyin 31/03/2011 22:21



les romans historiques c'est justement ma tasse de thé :-))))



Pimpi 07/04/2011 14:57



Hihihihi!!! La mienne aussi, tiens! :)



anne shirley 31/03/2011 18:47



Le moins que l'on puisse dire c'est que tu donnes envie ! Je note donc et je ne manquerai pas de m'y pencher !



Pimpi 07/04/2011 14:57



Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!