Voyage dans le passé – Stefan Zweig

Publié le par Pimpi

VoyageDansLePasse.jpg

 

Louis, un jeune homme pauvre mû par une " volonté fanatique ", tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il doit partir au Mexique pour une mission de confiance. La Grande Guerre éclate. Les retrouvailles du couple n'auront finalement lieu que neuf ans plus tard. Leur amour aura-t-il résisté ? Dans ce texte bouleversant, resté inédit en français jusqu'en 2008, on retrouve le savoir-faire unique de Zweig, son génie de la psychologie, son art de suggérer par un geste, un regard, les tourments intérieurs, les abîmes de l'inconscient.

 

*****************************

 

On ne m’arrête plus ! Voilà que je poursuis avec Voyage dans le passé ma découverte de l’œuvre de Zweig qui, de par la longueur des nouvelles, s’insère parfaitement entre deux romans plus volumineux !

 

Voyage dans le passé est une nouvelle que l’on n’a retrouvé que très récemment et qui a donc été publiée seule, et non dans un recueil comme beaucoup d’autres. Cette nouvelle est même suivie du texte en allemand, pour les courageux qui maîtrisent cette langue !

 

Dans cette nouvelle, Stefan Zweig y explore la montée du désir et la naissance de l’amour, la distance, puis l’oubli, et les retrouvailles. Il y pose une question grave, peut-on encore s’aimer comme dans le passé quand on se retrouve après une séparation de quasiment une décennie ? L’amour et la passion peuvent-ils résister au temps ?

 

C’est à travers le personnage de Louis, qui m’a un peu fait penser à Julien Sorel, par certains côté, que Stefan Zweig explore les méandres de la naissance de l’amour d’un jeune homme, qui se découvre une passion folle pour la femme de son employeur, chez qui sa position (secrétaire particulier) l’a obligé à vivre, abandonnant ainsi sa liberté chèrement gagnée. La nouvelle commence par les retrouvailles des deux amants. Et alors que le train roule vers la destination qu’ils ont choisi pour se retrouver vraiment, Louis se remémore sa vie, ses débuts, les attentions de la femme de son employeur, et sa douleur quand il a appris qu’il devait partir deux ans au Mexique. Leurs instants de bonheur, de sensualité jamais aboutie. Et la séparation… petit à petit, l’oubli. La vie, la guerre. Jusqu’à leurs retrouvailles.

 

Ce texte est très beau. Au risque de me répéter, de dire des fadaises que tout le monde a déjà dites mille fois, Zweig y fait montre une fois de plus de son immense talent de conteur, de sa connaissance approfondie des rouages de l’âme et des sentiments et y revient à un sujet que l’on dit être son favori : la passion amoureuse. Avec des mots toujours justes, toujours vrais, toujours soigneusement choisis, sans fioriture, sans excès, il nous emporte dans la tête de Louis, Ludwig, dans son âme, dans son inconscient et nous faire revivre avec lui cette passion qui petit à petit s’est emparé de lui, de ses déchirements lors de son départ, de ses tourments lorsque, les années passant, il s’est rendu compte qu’il ne se souvenait plus de la couleur de ses yeux. C’est à la justesse des détails que l’on reconnaît le talent de Zweig, à mon sens… Incontestablement un auteur génialissime ! Je me réjouis d’avoir encore tant de textes de lui à lire !!

 

 

VoyageDansLePassé(Titre original) Reise in die vergangenheit

(Traduction) Voyage dans le passé

Stefan Zweig

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bénédicte 26/02/2011 23:45



C'est  un bonheur de le lire. Les phrases sont magnifiques et l'intrigue subtile.



Pimpi 28/02/2011 15:45



Exactement, je suis totalement d'accord avec toi!



yueyin 05/10/2010 15:30



ooh mais c'est que tu donnerais envie, comme si j'avais besoin que tu ajoutes tes louanges, je suis faites !!!



Pimpi 06/10/2010 21:27



Mais yue, comment cela se fait-il que tu n'aies pas encore craqué pour Zweig???



Kikine 02/10/2010 02:28



Le risque avec Stefan c'est que lorsque l'on commence, on a du mal à s'arrêter :)


A lire prochainement



Pimpi 04/10/2010 20:00



Exactement, on ne peut plus s'arrêter!



Jana 01/10/2010 17:13



Je l'ai lu il y a très peu de temps et je dois dire que j'ai bien aimé. Malgré tout, ce n'est pas mon préféré chez Zweig. Ma préférence reste à La pitié dangereuse...



Pimpi 04/10/2010 19:57



Je n'ai pas encore lu La Pitié dangereuse, j'avoue!!



Ellcrys 29/09/2010 12:14



Un Stefan Zweig qu'il me faut encore découvrir. J'ai lu pour la première fois Mr Zweig l'année dernière (Lettre d'une inconnue, La confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d'une
femme) et je suis littéralement tombée sous le charme de la plume de l'auteur. Je déifie cet auteur de génie, qui a sû faire chavirer mon coeur de jeune femme romantique. J'ai envie de lire toute
sa bibliographie.



Pimpi 29/09/2010 21:52



Je ne peux qu'être d'accord avec toi sur toute la ligne!!