When he was wicked (La chronique des Bridgerton #6 - Francesca) - Julia Quinn

Publié le par Pimpi

WhenHeWasWicked.jpg

 

In every life there is a turning point.

A moment so tremendous, so sharp and breathtaking, that one knows one's life will never be the same. For Michael Stirling, London's most infamous rake, that moment came the first time he laid eyes on Francesca Bridgerton.

After a lifetime of chasing women, of smiling slyly as they chased him, of allowing himself to be caught but never permitting his heart to become engaged, he took one look at Francesca Bridgerton and fell so fast and hard into love it was a wonder he managed to remain standing. Unfortunately for Michael, however, Francesca's surname was to remain Bridgerton for only a mere thirty-six hours longer -- the occasion of their meeting was, lamentably, a supper celebrating her imminent wedding to his cousin.

But that was then... Now Michael is the earl and Francesca is free, but still she thinks of him as nothing other than her dear friend and confidant. Michael dares not speak to her of his love... until one dangerous night, when she steps innocently into his arms, and passion proves stronger than even the most wicked of secrets...

 

 

***********************

 

 

Sachant qu'il ne me reste à découvrir de la série des Bridgerton que deux tomes après celui dont je vais vous parler aujourd'hui, When He Was Wicked, je les économises et je ne les dévore plus comme les premiers. Sachant aussi que s'ils sont très bons, ils ne viennent pas non plus détrôner dans mon coeur les 4 premiers tomes, je me sens moins compulsivement attirée vers eux.

 

Ce sixième tome des Bridgerton, When He Was Wicked, alias Francesca en français, se passe à peu près en même temps que Romancing Mister Bridgerton ET To Sir Philip, With Love. Oui, tout se passe en même temps, ce qui fait que j'ai été un peu... perdue dans la chronologie des événements au début, mais que j'ai vite fait de retrouver mes petits et de savoir où placer tel bal et telle conversation.

 

Dans WHWW (soyons fou, allons vite et abrégeons), nous suivons donc l'histoire de Francesca, comme le titre français le dit très pertinemment. Francesca qui a rencontré l'homme de sa vie, qui s'est mariée et qui vit une vie parfaite, jusqu'au jour où son mari meurt subitement. Elle ne sait plus où elle en est, elle perd l'enfant qu'elle portait de lui et il ne lui reste plus rien de son mari. Pas même le cousin de son mari, Michael, amoureux de Francesca depuis des lustres et héritier direct du mari de Francesca puisque son enfant n'est pas né. Mais devant tous ces changements, qu'il juge injustes, incapable de supporter le regard de Francesca plus longtemps, il part aux Indes. Et ne revient que 4 ans plus tard, juste quand Francesca, que la maternité commence à titiller, décide de se remarier pour pouvoir avoir des enfants. Et l'amour qu'il lui portait avant le frappe de plein fouet. Oui, il l'aime autant qu'avant. Si ce n'est plus...

 

Ce roman est différent des autres. Finalement, il ne s'y passe pas grand-chose. Dans les autres non plus, me direz-vous, mais il règne dans WHWW une ambiance intimiste, très mélancolique. Le deuil que vivent Francesca et Michael (qui aimait profondément son cousin) est à la fois ce qui les rapproche et ce qui les sépare. Personne ne peut comprendre la peine qu'ils ont dans le coeur, sauf peut-être Violet. Mais personne ne peut comprendre non plus l'attraction qui les submerge et qui les attire l'un vers l'autre, comme deux aimants. Leur relation est traitée de manière très intimiste et le lecteur se sent pris à la gorge par la mélancolie et la pesanteur qui sont présentes dans tout le roman. Ici, point de blagues légères, point de réponses du type 42, point de Lady Danbury pour amuser la galerie. Des émotions à vif, des coeurs écorchés par la vie, et le désir de continuer à vivre malgré tout.

 

C'est un roman lourd. Un roman d'amour, avec des scènes qui donnent chaud, mais un roman à l'ambiance qui rend mélancolique, un peu. Un très bon roman, pourtant, bien qu'un peu à part dans la série...

 

En parlant de série... la liste complète des titres:

1. The Duke and I (Daphné et le duc)

2. The Viscount who loved me (Anthony)

3. An Offer from a gentleman (Benedict)

4. Romancing Mr Bridgerton (Colin)

5. To Sir Philip, with Love (Eloise)

6. When he was wicked (Francesca)

7. It's in his kiss (Hyacinthe)

8. On the way to the Wedding (Gregory)

 

 

 

WhenHeWasWicked(Titre original) When He Was Wicked

(Traduction) La chronique des Bridgerton : Francesca

Julia Quinn

Publié dans Romances

Commenter cet article

bladelor 14/03/2012


Une question me taraude : peut-on les lire les tomes de cette série dans le désordre ?

Karine:) 16/03/2012


Il me tente tout de même... plus que le 5, en fait... Je suis curieuse de lire Quinn dans un autre registre...

Nataka 18/03/2012


Pour ce qui est de l'ordre de lecture, j'ai lu les 4 premiers dans l'ordre, et c'est vrai que ça vaut mieux, et ensuite j'ai lu les tomes 6, 8, 5et 7 sans que ça pose de vrai problème, donc
autant suivre son envie pour la deuxième moitié.


Pour la chronologie, dans When he was wicked, quand Francesca est en Ecosse, elle apprend en même temps, dans la même lettre, que la date du mariage de Colin a été avancé, et qu'Eloise
est aussi sur le point de se marier. Or c'est après le mariage de Colin qu'Eloise quitte Londres. Ca n'a aucun sens que Francesca reçoive les deuw nouvelles en même temps. C'est juste un
détail, mais ce point-là m'a un peu chiffonnée. 

Nataka 20/03/2012


Vu la façon dont c'est écrit, non, ça ne marche pas. Ou alors, il aurait fallu écrire "bon, tout le monde est marié maintenant, t'embête pas à revenir, on a fait la fête sans toi" et là ok,
ça aurait collé.

YUEYIN 20/03/2012


Bon faudrait quand même que j'attaque le deuxième là :-)))