En cours

QuêteDÉternité

Quête d'éternité (Filles de lune #4)  - Elisabeth Tremblay

Relecture presque finie, je vais pouvoir lire le dernier tome.

 

 

***********

16/06/2012

Bon, l'été a fait son apparition dans nos lointaine contrées!

Et j'ai perdu le contrôle de ma PAL alors que je n'achète pas de livres.

Cherchez l'erreur... :D

 

 

 

 

************

21/03/2012 : 180 livres

Pour voir ma PAL et ma LAL

Find me on FB

Ma vie fascinante de LCA

 

 

Défis de l'année 2010

 

Une année en Russie 

Le défi

Le récapitulatif des billets


Défi English Classics de Karine

 

Défi Lire en VO de Bladelor

 

CHALLENGE-2-EUROS.jpgDéfi Folio 2 euros de Cynthia


*************************************

Défis de l'année 2011

 

Une année en Russie, édition 2011

LogoUneAnnéeEnRussie

Le billet récapitulatif

 

 

 

 

rrc2011large  Romance Reading Challenge 2011

  (5/5)

 

logofindeserierbordeau

Fin de séries

 

chateau13bis

Vie de château  

Le défi

  Le récapitulatif

Les idées de lecture 

  (6/8)

 

****************

Les défis de l'année 2012


Logo OnceUponATime

Once Upon A Time...

Le défi

Le récapitulatif

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles

Autour de Jane Austen

Vendredi 10 février 5 10 /02 /Fév 14:00

PersuadeMe.jpg

 

When it comes to love, Anna Elliot is stuck in the past. No one can compare to Rick Wentworth, the man she gave up ten years ago at the insistence of her disapproving family. What if she’s missed her only chance for real happiness?

Since Anna broke his heart, Rick has moved on – or so he thinks. Out in Australia, he’s worked hard to build a successful career – and a solid wall around his feelings.

The words ‘forgive and forget’ aren’t in Rick's vocabulary. The word ‘regret’ is definitely in Anna’s. So, when they meet again on his book tour of England, it’s an opportunity for closure.

But memories intrude – the pure sensuality of what they once shared, the pain of parting … And she has to deal with another man from her past, while his celebrity status makes him the focus of unwanted attention.

With Anna’s image-obsessed family still ready to interfere and Rick poised to return to Australia, can she persuade him to risk his heart again?

This contemporary retelling of Jane Austen’s last completed novel is the second book in Juliet Archer’s Darcy & Friends series, offering fresh insights into the hearts and minds of Austen’s irresistible heroes.

 

 

****************************

 

Vous n'avez pas oublié, chers lecteurs, l'amour que je porte à Persuasion et à Frederick Wentworth, le capitaine au grand coeur. Ce roman, je l'avais vu et revu sur les sites consacrés à Jane Austen et à la paralittérature autenienne, je l'avais cherché et j'avais pesté de voir qu'il n'était pas publié au Québec. Pas encore du moins. J'en ai parlé plusieurs fois à ma jumelle cosmique, avec qui je partage cet "intérêt", dirons-nous, pour Persuasion et un beau jour... ooooooh!!! Une enveloppe dans ma BAL! Oooooh, Persuade Me!!! Oooooooh, Pimpi qui sautille de joie partout et qui se précipite sur son ordinateur pour remercier sa mère noël!!!

 

J'ai attendu quelque peu pour lire ce livre, que nous soyons prêtes toutes les deux (impossible d'imaginer ne pas le lire ensemble) et voilà. Nous nous sommes plongées toutes les deux dans cette réécriture moderne de Persuasion, et je dois avouer que ça a été un grand moment de lecture.

 

Persuade Me est le second opus de la série Darcy and Friends. Le premier était The Importance of Being Emma, que j'ai trouvé à un prix défiant toute concurrence depuis au format électronique. 

 

J'ouvre la première page, je lis le prologue et je couine. J'envoie un mail à Alice pour lui faire part de ma découverte. Elle a accroché, tout pareil.

Je tourne la page, je lis le chapitre d'introduction et je re-couine. Re-message.

J'avance un peu dans la lecture et ce ne sont plus des couinements, mais de véritables petits cris hystériques que j'ai envie de pousser en lisant ce que je lis. Et plus loin encore, toutes ces choses qui me parlent, qui viennent me dire que ce livre était pour moi!! Re-mail.

Ah, non, mais pourquoi donc l'auteur a changé ça? Je ne comprends pas... bon, certes, je lui laisse une chance, j'adore tellement tout le reste. J'envoie un message à Alice.

Couinements.

Couinements.

Re-couinements.

Ah mais, pourquoi elle a changé ça aussi? Bah là? Ça apporte quoi???? C'est nul! Nouveau message de protestation ET de couinement à ma co-lectrice.

Couinements.

Couinements.

Hiiiiiiiiiiiiiiii!

La leeeeeeeeeeeeettre!!! Hiiiiiiiiii!

OOOooooooh, mais c'est quoi ce truc, pourquoi elle a changé ça??

 

Vous l'aurez compris, quelques éléments m'ont sérieusement hérissé le poil, mais globalement, cette lecture a été un grand coup de coeur. Totalement différente de Persuading Annie! J'ai réellement eu l'impression de relire Persuasion, tellement, hormis les quelques changements, tout est exactement pareil tout en étant différent aussi! Certains éléments sont venus me chercher, parce qu'ils ne pouvaient pas ne pas me plaire. Ce livre, il nous était destiné, c'était écrit, lui, nous, nous, lui...

 

Et vous remarquez comment je ne vous ai rien dévoilé du contenu? Ha!! Vous allez devoir le lire et croyez-moi, ça vaut la peine! Alice et moi avons grogné un peu, couiné beaucoup et adoré totalement!!! Une belle découverte!!! J'ai hâte de savoir sur quel roman se portera la prochaine réécriture de Juliet Archer!

 

Le billet d'Alice...

 

PersuadeMe(Titre original) Persuade Me (Darcy and Friends #2)

Juliet Archer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo Jane Austen

 

 

 

LC AliceEtPimpi2

Par Pimpi - Publié dans : Autour de Jane Austen
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 11 janvier 3 11 /01 /Jan 16:39

JaneAustenMadeMeDoIt

 

Stories by:Lauren Willig • Adriana Trigiani • Jo Beverley • Alexandra Potter • Laurie Viera Rigler • Frank Delaney & Diane Meier • Syrie James • Stephanie Barron • Amanda Grange • Pamela Aidan • Elizabeth Aston • Carrie Bebris • Diana Birchall • Monica Fairview • Janet Mullany • Jane Odiwe • Beth Pattillo • Myretta Robens • Jane Rubino and Caitlen Rubino-Bradway • Maya Slater • Margaret C. Sullivan • and Brenna Aubrey, the winner of a story contest hosted by the Republic of Pemberley
 
“My feelings will not be repressed. You must allow me to tell you how ardently I admire and love you.” If you just heaved a contented sigh at Mr. Darcy’s heartfelt words, then you, dear reader, are in good company. Here is a delightful collection of never-before-published stories inspired by Jane Austen—her novels, her life, her wit, her world.

In Lauren Willig’s “A Night at Northanger,” a young woman who doesn’t believe in ghosts meets a familiar specter at the infamous abbey; Jane Odiwe’s “Waiting” captures the exquisite uncertainty of Persuasion’s Wentworth and Anne as they await her family’s approval of their betrothal; Adriana Trigiani’s “Love and Best Wishes, Aunt Jane” imagines a modern-day Austen giving her niece advice upon her engagement; in Diana Birchall’s “Jane Austen’s Cat,” our beloved Jane tells her nieces “cat tales” based on her novels; Laurie Viera Rigler’s “Intolerable Stupidity” finds Mr. Darcy bringing charges against all the writers of Pride and Prejudice sequels, spin-offs, and retellings; in Janet Mullany’s “Jane Austen, Yeah, Yeah, Yeah!” a teacher at an all-girls school invokes the Beatles to help her students understand Sense and Sensibility; and in Jo Beverley’s “Jane and the Mistletoe Kiss,” a widow doesn’t believe she’ll have a second chance at love… until a Miss Austen suggests otherwise.

Regency or contemporary, romantic or fantastical, each of these marvelous stories reaffirms the incomparable influence of one of history’s most cherished authors.

 

*************************

 

Que se passe-t-il quand la plus grande Janéite au monde contacte les meilleures auteures d’austeneries en leur demandant leur contribution au plus bel hommage à Jane Austen qu’il m’ait été donné de lire ? Il se passe… Jane Austen Made Me Do It, une anthologie de nouvelles écrites tout spécialement pour l’occasion par les auteures de dérivés austeniens les plus connues. D’alexandra Potter à Beth Patillo en passant par Lauren Willig et Amanda Grange, de Persuasion à Pride and Prejudice en passant par la correspondance d’Austen et la promotion de son frère dans la marine, tous les sujets, tous les aspects sont abordés dans cette anthologie. Tous les genres, tous les types de rédaction sont présents, et réellement, il y en a pour tous les goûts.

 

Alors bien sûr, j’ai mes préférées… les deux nouvelles autour de Persuasion, dont la magnifique de Jane Odiwe, Waiting, dans laquelle Anne repense à sa rencontre avec Frederick et à toutes ces années d’attente, m’ont énormément plu. La nouvelle de Lauren Willig, A Night at Northanger, dans laquelle une journaliste se retrouve dans une abbaye hantée, était très drôle. Jane Austen and the Mistletoe Kiss était un vrai plaisir à lire… Et si on avait droit à une seconde chance, dans la vie ? The Love letter, la nouvelle qui a été élue grande gagnante de cette anthologie, est très très belle aussi… elle remet en scène une histoire moderne avec un twist à la Persuasion comme vous n’en avez jamais vu… Et imaginez-vous parfois ce que diraient les personnages à leur auteure, s’ils en venaient à se rencontrer ? Lui diraient-ils merci ou la chicaneraient-ils à cause de leurs défauts ? C’est ce qu’étudie Syrie James dans Jane’s Nightmare ! Et puis… et si le couple Darcy intentait un procès à toutes les auteures de dévirés et producteurs de films ? Parce que la chemise mouillée, c’est bien gentil, mais on attrape froid ! Et les crocs de vampire, c’est bien mignon, mais pour boire le thé, c’est pas très pratique… 

 

Bref, vous comprenez le principe. Les auteures avaient le champ libre. Seule restriction… que Jane Austen soit leur muse ! C’est ainsi qu’ensemble, sous la houlette de Laurel Ann Nattress, elles nous offrent le plus beau cadeau qui soit. Un peu de notre Jane…

 

Une anthologie qui m’a ravie, qui m’a enchantée, qui m’a séduite, quasiment d’un bout à l’autre. Alors si vous êtes tentées, n’hésitez pas plus longtemps et courrez vous procurer Jane Austen Made Me Do It !! Vous me remercierez …

 

JaneAustenMadeMeDoIt(Titre original) Jane Austen Made Me Do It

Collectif, édité par Laurel Ann Nattress

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo Jane Austen

 

Tea

Par Pimpi - Publié dans : Autour de Jane Austen
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Vendredi 16 décembre 5 16 /12 /Déc 06:00

MrDarcysObsession-copie-1.jpg

 

The more he tries to stay away from her, the more his obsession grows...

 

What if...Elizabeth Bennet was more unsuitable for Mr. Darcy than ever...

Mr. Darcy is determined to find a more suitable bride. But then he learns that Elizabeth is living in London in reduced circumstances, after her father''s death robs her of her family home...

 

What if...Mr. Darcy can't Help himself from see king her out...

He just wants to make sure she's alright. But once he's seen her, he feels compelled to talk to her, and from there he's unable to fight the overwhelming desire to be near her, or the ever-growing mutual attraction that is between them...

 

What if...Mr. Darcy's intentions were shockingly dishonorable...

 

 

********************

 

Comme c'est l'anniversaire de la naissance de Jane aujourd'hui, je me suis dit qu'une petite austenerie s'imposait!!! :)

 

HAPPY BIRTHDAY JANE!

 

Parlons de ce livre, maintenant...

 

Abigail Reynolds est une de mes auteures austeniennes chouchou, depuis que je l'ai découverte dans Impulse and Initiative (aujourd'hui disponible sous le titre To Conquer Mr Darcy - pourquoi ce titre, je ne sais, puisque dans ce roman, c'est bien Darcy qui séduit Lizzie et non l'inverse... bref, les voies des éditeurs sont impénétrables et moi, je digresse). Depuis, j'en ai parlé autour de moi, j'ai offert ses romans, j'ai tenté de la faire connaître parmi les copines, avec plus ou moins de succès... et j'ai continué de la lire.

 

Ce roman est une autre variation de Pride and Prejudice. Celle-ci étudie ce qui aurait pu se passer si, avant la première déclaration de Darcy dans le Kent, Lizzie avait dû rentrer en urgence à Longbourn, son père étant subitement tombé malade. Et si Mr Bennet était décédé, laissant sa femme et ses cinq filles totalement destituées, quasiment mises à la porte de Longbourn par Mr Collins? Que se serait-il passé?

 

Dans ce chemin emprunté par Abigail Reynolds, Jane a dû épouser un modiste pour soutenir sa famille, Lizzie est partie vivre avec son oncle et sa tante Gardiner, à Londres, pour aider à s'occuper des enfants et Mrs Bennet et ses trois autres filles ont trouvé un petit appartement à Londres, non loin de Gracechurch street... Mr Darcy, n'ayant essuyé aucun refus, a tenté d'oublier Lizzie, mais en vain et quand, quelques un ou deux ans plus tard, il revoit la jeune femme, aujourd'hui encore moins qu'avant acceptable comme épouse aux yeux de la bonne société, ses sentiments pour elle reviennent en force...

 

Cette variation est sûrement celle qui s'éloigne le plus du roman original jusqu'à présent. J'ai longtemps été déstabilisée par les chemins empruntés, pour tous les personnages. J'ai un peu douté, mais vous le savez, chers lecteurs, je suis un public très facile et j'ai eu vite fait de reléguer mes doutes au placard pour simplement profiter du roman, sans plus penser à l'œuvre originale. J'aime le style d'Abigail Reynold, j'aime qu'elle ose aller là où les autres ne se sont pas aventurées et j'aime surtout qu'elle me fasse retomber amoureuse de Darcy, à chaque fois, et quelles que soient les trahisons faites à l'œuvre originale.

 

On retrouve tout de même des événements clés, tels que la fuite de Lydia (mais pas avec Wickham), les retrouvailles de Jane et Bingley (de manière très prévisible, certes, mais on aime les voir se retrouver!), la première rebuffade de Darcy par Lizzie, qui entraîne un changement dans son comportement et une prise de conscience de son orgueil, et l'évolution des sentiments de Lizzie pour Darcy. Ici, ils sont intégrés de manière plus ou moins naturelle et crédible, force est de le reconnaître... ce n'est sûrement pas ma variation préférée (la palme reste à Impulse and Initiative, chers lecteurs, que je vous recommande plus que chaudement), mais Abigail Reynolds et moi, c'est une histoire sûre et je lirai tout ce qu'elle a écrit, évidemment...

 

Un mot sur le résumé, qui laisse sous-entendre que Mr Darcy n'aurait pas des intentions honorables envers Lizzie... une erreur d'interprétation de l'éditeur.... les propositions et les intentions de Darcy sont tout à fait honorables. L'interprétation qu'en fait Lizzie, par contre... :)

 

En bref, une fois encore, un roman à réserver aux fans hard core de Jane Austen et surtout à celles qui sont capables de supporter les libertés prise par l'auteure. Dont je fais indéniablement partie!

 

MrDarcysObsession(Titre original) Mr Darcy's obsession

Abigail Reynolds

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo_Jane_Austen.jpg

 

 

JaneAusten.jpg

Eh oui, un livre qui colle parfaitement au thème du mois anglais de Lou et Cryssilda !!!!

Par Pimpi - Publié dans : Autour de Jane Austen
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Jeudi 10 novembre 4 10 /11 /Nov 06:00

SenseAndSensibilityComics.jpg

 

Award-winning writer Nancy Butler, adapter of Marvel’s best-selling adaptation of PRIDE & PREJUDICE, returns to Marvel with another Jane Austen classic: SENSE & SENSIBILITY! Alongside incredible artist Sonny Liew (My Faith in Frankie, Wonderland), Butler brings to life the world of Elinor and Marianne Dashwood, two daughters without parents or means, forced to experience hardship, romance, and heartbreak, all in the hopes of achieving love and lasting happiness.

 

*******************

 

 

En début d'année, j'avais lu avec un plaisir mitigé l'adaptation par Marvel comics de Pride and Prejudice. Si le texte avait été respecté, les illustrations n'étaient absolument pas à mon goût.

 

Voilà quelques semaines de cela, l'adaptation par les mêmes (sauf l'illustrateur) de Sense and Sensibility est enfin sortie et je l'ai lue (ce n'est pas une surprise pour vous, je sais).

 

J'ai le plaisir de vous dire que cette fois, les illustrations sont tout à fait à mon goût! En fait, je les aime vraiment beaucoup! J'ai aimé le trait un peu caricatural, les coloris plus nuancés, plus clairs, plus dans des tons agréables à l'oeil. Le physique des différents personnages est plutôt juste, voire poussé un peu à l'extrême, mais ça donne un côté humoristique à l'ensemble qui ne me déplait pas du tout... C'est réellement réussi, cette fois!

 

Côté histoire, malgré quelques craintes et haussement de sourcils qui m'ont poussée à aller faire quelques vérifications (c'est qu'entre les adaptations diverses et variées que j'ai vues, je ne me souvenais plus de ce qui était vraiment dans le livre), le texte de l'œuvre originale semble avoir été plutôt respecté, comme ça avait été le cas pour son prédécesseur. Rien à redire donc de ce côté!

 

Je ne sais pas vous, mais je pense réellement que ces versions "comics" des romans de Jane Austen sont un très très bon moyen d'aborder l'oeuvre de Jane. Elles sont suffisamment courtes pour être lues en une heure, suffisamment fidèles pour donner une bonne idée du roman et suffisamment bien adaptées pour donner envie d'aller voir le roman à l'origine de la BD. Je ne suis qu'impatience à l'idée de lire Northanger Abbey, qui se prête particulièrement à une adaptation de la sorte, et Emma, qui sont pour le moment les deux en préparations (j'ai un doute quant à celui qui sera réellement disponible en premier). Vivement, vivement!! :)

 

SenseAndSensibilityComics(Titre original) Sense and Sensibilty - Marvel Comics

Nancy Butler et Sonny Liew

 

 


 


Par Pimpi - Publié dans : Autour de Jane Austen
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mardi 8 novembre 2 08 /11 /Nov 06:00

  JaneAustenALife

 

Claire Tomalin's Jane Austen: A Life sees Britain's premier biographer tackles their most-imitated and dearest-loved novelists. Tomalin's rigorous research and inspired storytelling bring Austen so vividly to life and acquaint the reader so intimately with her times that Austen's final illness and death come to feel almost like a personal tragedy. This biography continues to be the closest Austen's many fans will get to knowing and understanding their heroine.

 

*******************************

 

Imaginez un peu, chers lecteurs, que je n'avais pas encore lu de biographie de Jane Austen, malgré mon amour immodéré pour cette grande auteure qui a tant inspiré nos contemporains! Et pourtant, cette biographie traînait dans ma PAL depuis belle lurette! C'est alors qu'Alice et moi cherchions un roman à lire ensemble qu'elle m'a proposé cette biographie, que nous avions en commun, et que nous nous sommes dit que c'était l'occasion ou jamais de découvrir ensemble la vie de notre auteure fétiche.

 

Cette biographie, absolument passionnante et foisonnante de détails, a réellement changé ma manière de voir Jane Austen. Je connaissais plutôt mal la vie de Jane et j'avoue que j'avais quelques idées préconçues sur sa personnalité, ses convictions, sa vie, quoi...

 

Il faut savoir qu'il ne reste réellement que très peu de traces de la vie de Jane Austen. Sûrement sur sa demande, Cassandra, sa soeur, a brûlé une très grande partie de sa correspondance et il ne nous reste rien des premiers brouillons des romans phares de Jane, Sense and Sensibility et Pride and Prejudice. C'est donc au travers de la correspondance de son entourage et des journaux intimes des personnes qui l'ont cottoyée que Claire Tomalin, réalisant là un véritable travail d'enquêtrice, a retracé la vie de Jane. Et s'il est une chose que l'on doit reconnaître à ce livre, c'est la profondeur de l'analyse des documents restants, le travail de titan accompli par Claire Tomalin, le foisonnement des détails sur le contexte social dans lequel Jane Austen a évolué à chaque période de sa vie. À tel point que pour moi qui n'avait que très peu de connaissances sur le sujet, je me suis souvent sentie perdue parmi toutes ces personnes, tous ces détails. Claire Tomalin consacre des chapitres entiers aux personnes qui ont marqué la vie de Jane et j'avoue avoir parfoir un peu décroché, ici et là...

 

Mais ce roman est très intéressant car il nous offre une vision de Jane Austen aussi complète que possible, aussi fidèle à la réalité que faire se peut (sauf quand l'auteure part dans des analyses des romans et intègre un peu de subjectivité dans ces chapitres). J'ai découvert une Jane Austen à tendance langue de vipère, très commère et particulièrement moqueuse. Une jeune femme qui voulait réussir par sa plume et qui ne voulait pas se marier par convenance, mais par amour. Une jeune femme qui se désespérait de voir les femmes reléguées au rang de poules pondeuses, dans un état de grossesse perpétuel. Mais aussi une petite fille qui aimait profondément son frère, qui adorait plus que tout imaginer des histoires. Une jeune femme qui se sentait mal à l'aise en société, parce que différente, considérée comme ayant peu de charmes. Bref, une jeune femme ayant une personnalité forte, des défauts, comme tout le monde, mais aussi de merveilleuses qualités. Une jeune femme dont j'aurais aimé être l'amie, qui aimait rire et s'amuser, même (surtout?) aux dépens des gens. Une femme passionnante...

 

Cette biographie, malgré ses nombreuses digressions, qui m'ont souvent perdue, est réellement passionnante et je sais dors et déjà qu'elle nécessitera plusieurs lectures pour que je puisse intégrer la somme astronomique d'informations qu'elle contient. Je ne peux que la recommander chaudement!

 

Et pour conclure ce billet particulièrement confus et mal construit, j'ai envie de laisser la parole à Claire Tomalin... car le dernier paragraphe est une véritable ode à Jane Austen et il est tellement beau que je ne peux pas ne pas le partager...

 

"This is nevertheless an attempt to tell the story of her life, and on the last page I must return to Jane Austen herself. To the child, for whom books were a refuge, offering a world that sometimes made better sense than the one she had to find her way about. To the girl whose imagination took off in startling directions as she began to see the possibilities of telling stories of her own. To the energetic young woman who loved dancing and jokes, and dreamt of a husband even as she apprenticed herself to novel writing with all the force of her intelligence. To the 25-year-old who decided she did not like people and could not write any longer; and who was tempted to make a comfortable, loveless marriage, and put the temptation behind her. To the loving sister and ount who always made time for her family even though she would sometimes have preferred to be left to think and write in peace. To the woman who befriended governesses and servants. To the published author in the glow of achievement and mastery of her art. To the dying woman with courage to resist death by writing in its very teeth. To the person who on occasion preferred to remain silent rather than cut across the views and habits of those she loved; and who kept notes of what people said about her work, to read over to herself."

 

Le billet de ma copine Alice, qui vous en dira sûrement plus et sûrement mieux que moi!! :)

Par Pimpi - Publié dans : Autour de Jane Austen
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés