The Highlander Series – Karen Marie Moning

Publié le par Pimpi

 

Quelque part pendant les fêtes de Noël dernier, après en avoir discuté avec ma meilleure amie (qui n’a pas de blog) et avoir appris que la série des Highlanders de KMM était intimement liée aux Fever, je me suis précipitée sur l’ensemble de la série. J’ai lu chacun des 7 tomes et la novella petit à petit, et aujourd’hui, je vous propose un billet général sur toute la série…

 

La série se compose de 7 romans et une novella :

 

T1. Beyond the highland mist

T2. To tame a highland warrior

T3. The Highlander's touch

T4. Kiss of the highlander / T1 - Une passion hors du temps

T5. The dark highlander / T2 - Le pacte de MacKeltar

T6. The Immortal highlander / T3 - La punition d'Adam Black

T7. Spell of the highlander / T4 - La vengeance des MacKeltar

T8. Into the dreaming

 

Comme vous pouvez le remarquer, seuls quatre tomes ont été traduits par J’ai lu pour elle, sous les titres indiqués, avec pour titre global La Saga des MacKeltar. Oui, oui, comme dans Christian MacKeltar, séduisant écossais qui a un « don » bien particulier, celui de détecter le mensonge chez ses interlocuteurs, et qui va aider Mac dans sa quête du Sinsar Dubh… La saga des MacKeltar raconte l’histoire des oncles de Christian… terribles Highlanders, d’ailleurs !

 

Les trois premiers opus de la série ne parlent pas des MacKeltar, donc je comprends qu’ils ne figurent pas dans la série traduite, mais comme on en apprend un peu sur Adam Black (oui, oui, comme LE Adam Black dont on parle dans les Fever), sur le Compact, sur la reine Aoibheal (hihihi) et sur le monde et les pouvoirs des Fae en général, je trouve que c’est dommage que le lectorat français ne puisse pas en savoir autant que ceux qui lisent en VO… bref. Les voies de l’Éditeur sont impénétrables !

 

Parlons un peu de la série maintenant.

J’ai longtemps hésité à vous proposer un résumer de chaque tome. J’avais même commencé à les écrire, au fur et à mesure de mes lectures. Et puis, je me suis rendue compte que vous raconter les événements des trois derniers tomes impliquait de vous spoiler un peu sur les tomes précédents. Et vous le savez, je n’aime pas spoiler des choses qui sont si belles à découvrir soi-même, en lisant les romans ! Je vais donc vous parler de la série en général, sans vous en dire trop sur les intrigues et leurs dénouements…

 

Cette série est un immense puzzle savamment construit, dont chaque tome est une pièce clé. La trame de l’histoire est un enchevêtrement de fils qui nous emmènent dans le passé lointain, le passé proche et dans le présent, jamais dans cet ordre…

 

L’histoire qui se déroule sous nos yeux est celle des relations entre le peuple des Tuatha Dé Danaan et le peuple des humains. Il y a bien longtemps de cela, ce peuple technologiquement très avancé, venu d’ailleurs, de très loin, a trouvé refuge sur Terre. Après avoir vécu pendant longtemps cachés des humains, les choses ont commencé à dégénérer et la Reine Aoibheal a conclu un traité de paix avec les humains. Ce traité, Le Compact, régit les relations entre les Fae et les Humains, empêchant tout contact entre les deux races et surtout toute destruction de l’un des mondes par l’autre race. Ce Compact, ainsi que toutes les reliques sacrées des Fae, est confié à une famille de Druides très puissants, les MacKeltar, qui sont chargés d’accomplir les rituels qui maintiennent les murs entre les deux mondes. Ces rituels doivent être effectués quatre fois par an…

Sauf que si c’était aussi simple… il n’y aurait pas eu ni cette série, ni celle des Fever.

 

Au début de la série, les histoires semblent n’avoir aucun lien les unes avec les autres. Puis, petit à petit, à mesure que se déroulent devant les événements qui amèneront au dernier roman, le lecteur se rend compte que tout est plus compliqué qu’il n’y paraît… les fils se démêlent pour s’entremêler aussitôt et plus on avance, plus le lien avec les Fever se voit (et plus on comprend les choses, et plus on devient hystérique et plus on a envie de se plonger encore et encore dans ce monde à la fois complexe et passionnant). On assiste à tous ces événements qui trouveront leur point culminant dans Shadowfever et j’avoue que j’ai été hystérique plus souvent qu’à mon tour, rien qu’à lire, à comprendre, à déduire… Bien entendu, j’ai maintenant un million de questions, et je vais devoir relire les Fever pour peut-être y trouver la réponse, cachée entre les lignes…

 

Sans vous raconter les histoires, voici, en quelques lignes, les liens qui unissent les différents livres de cette série…

 

BeyondTheHighlandMist.jpgBeyond the Highland Mist raconte l’histoire de Hawk Douglas et Adrienne de Simone. Adam Black y fait une première apparition et l’on en apprend un peu sur la reine Aoibheal, sur le Compact.

 

 

 

 

 

 

ToTameAHighlandWarriorTo Tame a Highland Warrior raconte l’histoire de Grimm, le meilleur ami de Hawk, et de Jillian St Clair. Celui-ci est un Beserker, une race de guerriers invincible qui tiennent leurs pouvoirs d’Odin… enfin, c’est ce qu’ils croient ! On apprendra beaucoup plus tard de qui exactement leur vient leur incroyable résistance !

 

 

 

TheHighlandersTouch.jpgThe Highlander’s Touch raconte l’histoire de Circenn Brodie et de Lisa Stone. Circenn est un Druide, gardien des reliques sacrées des Tuatha Dé Danaan. Adam Black y joue un rôle très important. Trèèèès important !

 

 

 

 

 

KissOfTheHighlander.JPGKiss of the Highlander raconte l’histoire de Drustan MacKeltar et de Gwen Cassidy. C’est là que commencent réellement les choses sérieuses et que les relations entre les Tuatha Dé Danaan deviennent moins simples, plus tendues… Les événements de ce roman auront des conséquences tragiques, qui feront l’objet du roman suivant… et des autres aussi !

 

 

 

TheDarkHighlanderDans The Dark Highlander, qui raconte l’histoire de Dageus MacKeltar, le frère jumeau de Drustan, et de Chloe Zanders, le compact a été brisé, un des Druides a rompu son serment et rien ne va plus. La reine Aoibheal, Adam Black, interviennent dans l’histoire de manière assez importante et leurs interventions respectives vont amener le prochain opus et ses conséquences…

 

 

 

 

TheImmortalHighlanderThe Immortal Highlander raconte l’histoire d’Adam Black et de Gabrielle O’Callaghan. Lui, un ancien prince Fae déchu suite à son intervention dans les événements du tome précédent, elle, une sidhe-seer qui cherche à ne pas se faire repérer par les dizaines et les centaines de Fae qui ont envahis, incognito, la Terre… C’est là qu’on fait la connaissance de Darroc, au temps où il était encore Fae, que l’on en apprend un peu plus sur lui, sur sa vraie nature, sur la raison pour laquelle il a été puni et ramené à l’état de « simple » humain… et quand on sait ce qui se passe après….

 

SpellOfTheHighlanderEnfin, Spell of the highlander se concentre sur Cian MacKeltar et sur Jessi St James. Lui, l’ancêtre de Drustan et de Dageus, elle, une archéologue. On en apprend beaucoup plus sur les reliques des Unseelies, le Sinsar Dubh est mentionné plusieurs fois. On en apprend un peu plus sur le pourquoi du comment de tout ce qui s’est passé et de ce qui va se passer. C’est absolument fascinant !

 

 

 

IntoTheDreaming.jpgInto the Dreaming est une novella publiée dans un recueil. Elle met en scène Aedan et Jane. C’est une lecture très courte qui ne s’intègre pas réellement dans la série des Highlanders, mais dans laquelle on en apprend un peu plus sur le Dreaming, cet endroit très particulier, dans lequel s’échappent les humains quand ils rêvent, et qui permet parfois aux Fae de faire passer un message aux humains. On en apprend un peu plus également sur les relations entre le Roi Unseelie et la Reine Aoibheal… hiiiiiiiiiiiiiii !

 

 

 

 

 

Alors évidemment, cette série est bien plus orientée romance que les Fever, donc il faut vous attendre à ce que l’histoire d’amour soit au premier plan par rapport au reste. Que le sexe y ait une place assez grande aussi (et vous avez quand même pas mal de détails, donc accrochez-vous – ça émoustille quelque chose de sérieux). Il faut savoir aussi qu’il y a des schémas qui se répètent d’une histoire à l’autre sans exception. Le Highlander est gigantesque (partout) et très doué au lit, la jeune femme est intelligente, limite geek, no-life, elle est vierge aussi, c’est systématique. Ça, vous n’y couperez pas, dans aucun des romans. Et je vous conseille de ne pas les enchaîner, parce que sinon, vous risquez l’overdose.

 

Ceci dit, c’est une série tellement riche, tellement complexe, les histoires sont tellement imbriquées les unes dans les autres, et le style de KMM est tellement bon, que vraiment, je me suis retrouvée totalement happée, une fois de plus, dans le monde qu’elle a créé. Il m’a fallu quelques ajustements au premier tome, juste le temps de me rendre compte que je n’étais pas dans les Fever, à Dublin, mais bien dans les Highlands de mon Écosse chérie avec des Highlanders absolument swoonesques… mais rapidement, je me suis rapidement adaptée et après ça, ce n’était que du bonheur !

 

Vous l’aurez compris, cette série est pour moi un immense coup de cœur, autant que la série des Fever, bien que d’une manière différente. C’est romantique à souhait, les « druids binding vows » sont absolument magnifiques et ont fait battre mon petit cœur tout mou. L’histoire fait de nombreux allers-retours dans le passé et le présent, et à différentes époques du passé, en plus (et quand on sait que j’adoooore les histoires de voyages dans le temps… tout devient plus clair !). Beaucoup de questions, comme dans Fever, restent sans réponse, du fait de la complexité du monde que KMM a créé et du fait que, ici comme dans les Fever, beaucoup de choses ne sont pas clairement expliquées. Il y a de la marge pour d’autres romans, croyez-moi !! Génial, non ?

 

 

En un mot comme en cent… j’adooooooooooooore !

Je suis totalement et complètement accro à mes Highlanders… une relecture est DÉJÀ prévue. Une relecture des DEUX séries, of course !

 

 

rrc2011large

 

 

logofindeserierbordeau
 

***************************


Et en bonus, parce que je vous aime beaucoup, chers lecteurs, ces vœux druidiques que j’aime tant…

 

If aught must belost, ‘twill be my honor for yours.

If one must be forsaken, ‘twill be my soul for yours.

Should death come anon, ‘twill be my life for yours.

I am Given.

 

Swoooooooooooooon !

 

Publié dans Romances

Commenter cet article

Syl. 12/07/2011 20:43



Désolée Pimpi, je n'ai pas aimé le livre avec Adam. Electrocardiogramme plat....
A+++



Pimpi 20/07/2011 18:28



Zut.... :(



Syl. 29/06/2011 17:55



Non ! je suis nullissime ! Et je ne ferai pas cet effort, mes connections neuronales sont vétustes.



Pimpi 29/06/2011 17:57



Argh zut..... Bon, alors croisons les doigts pour que tu mettes la main sur les autres tomes d'une manière ou d'une autre alors!



Syl. 29/06/2011 17:33



Je rage ! j'aurais dû lire, enfin, relire ton article avant de lire mon livre. Je comprends mieux certaines choses maintenant. J'ai regardé sur PM le prix de "La vengeance de McKeltar" et il
dépasse les 30 euros !!!
Merci Pimpi pour ton lien. A++



Pimpi 29/06/2011 17:45



Mmmmm, et tu ne lis pas du tout l'anglais alors????



yueyin 18/03/2011 10:37



mouhahahaha comment réister à tant d'enthousiasme... d'autant que je n'ai rien contre la romance hein, rien du tout même :-))))



Pimpi 18/03/2011 20:38



On ne résiste pas, Yue, c'est simple!!!



yueyin 15/03/2011 11:04



A cause de ton billet, j'ai relu une passion hors du temps acheté par hasard sur le marché pour les harlequinades et oui... et certes quand on sait ce qu'on sait et qu'on voit ce qu'on voit,
certains passages prenennt tout leur sens :-))) bien que l'ensemble soit quand même plus harlequinesque que fever (beaucoup plus :-))))



Pimpi 17/03/2011 14:39



Ah oui, j'ai prévenu, c'est carrément orienté Romance, c'est clair, clair, clair. Bon, moi, ça ne me gêne pas, hein, tu me connais...


Mais attends de finir la série et tu verras que les Highlanders sont ENCORE plus intéressant!! Et en plus, Une passion hors du temps ne dévoile pas tout ce que tu as besoin de savoir! Il FAUT que
tu lises la suite!!! Des deux séries!