What would Jane Austen Do ? – Laurie Brown

Publié le par Pimpi

WhatWouldJaneAustenDo

 

WHEN A MODERN WOMAN GOES BACK TO JANE AUSTEN'S TIME, SHE NEEDS TO KNOW...

Everything! Eleanor agrees to travel back in time to prevent a deadly duel, but she doesn't know how to behave, what to say, and most importantly...

 

HOW TO TELL A VILLAIN FROM A RAKE 

The captivating, infuriating, and mysterious Lord Shermont is a renowned rake and womanizer, but is he also a dangerous cutthroat and spy? Eleanor has to get up close and personal to find out...

 

OTHERWISE SHE COULD FALL INTO A MOST SHOCKING SCANDAL...

Thankfully, Miss Jane Austen herself arrives on the scene, with sage guidance and a twinkle in her eye, to help Eleanor navigate countryhouse society and the dangerous terrain of her own heart...

 

 

*****************************

 

C’est à ma super copine Karine, qui connaît bien mon addiction à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un dérivé de Jane Austen, que je dois cette lecture : elle m’a offert ce roman, « pour voir », pour mon anniversaire !

 

J’ai donc vu, chers lecteurs. Et je dois dire que si ma lecture n’a pas été transcendante, elle a toutefois été suffisamment agréable pour me faire passer un très bon moment !!

 

Que ferait Jane Austen à ma place ? C’est la question que se pose Eleanor Pottinger pendant les trois quarts du roman. C’est qu’Eleanor, venue de son Amérique natale assister à une conférence en Angleterre sur les costumes de l’époque de Jane Austen (son auteur préférée, of course), se retrouve projetée dès la fin du premier chapitre à l’époque de Jane Austen, mandatée par les fantômes de deux sœurs d’empêcher un duel se soldant par la mort de leur frère. Eleanor doit donc s’adapter à une époque qu’elle adore, certes, mais dont les us et coutumes, les codes, etc. lui sont relativement inconnus. Que ferait Jane Austen dans cette situation ? Cette question et la réponse qu’elle apporte lui permettront de se sortir de plusieurs mauvais pas…

 

Face à elle, Lord Shermont. On apprend rapidement que c’est un agent au service de sa Majesté chargé de repérer les espions qui fournissent des informations à Napoléon (n’oublions pas que la France et l’Angleterre sont en conflit et que Napoléon aimerait bien occuper le territoire briton). Parce qu’Eleanor est mystérieuse, américaine et que son passé est assez obscur, Lord Shermont a des doutes quand à sa loyauté. Il la soupçonne d’être la fameuse espionne qu’il recherche. Sauf qu’il n’est pas non plus insensible à son charme…

 

La mission d’Eleanor, empêcher un duel entre Teddy, donc, et Lord Shermont. La mission de Lord Shermont est de démasquer un espion. Tout cela laisse du temps pour fôlatrer un peu, non ?

 

En vrac, quelques réflexions sur ce roman : Au travers d’Eleanor, le lecteur remarque tous les inconforts de l’époque (pas de brosse à dent digne de ce nom, une mentalité assez macho, l’attitude vis-à-vis de l’hygiène, le manque d’électricité, etc »). Eleanor étant très bonne couturière, les considérations sur les tenues, la composition des tenues, les tissus, etc. sont assez présentes dans le roman. Lord Shermont est le Darcy du roman… et il est à croquer. Teddy, lui, serait plutôt Bingley… en moins drôle. On remarque quelques références aux romans de Jane Austen (les pique-niques - Emma, la mention d’une seconde chance – Persuasion, et bien d’autres). On rencontre même Jane Austen, pour tout vous dire. La fin ne vient pas tellement comme une surprise, mais on est quand même content qu’elle soit telle qu’on la voudrait. J’aurais été déçue si une pirouette du genre ne permettait pas de résoudre le problème du temps… L’aspect espionnage de l’histoire m’a bien plu, surtout qu’il fait écho à une de mes lectures précédentes, alors j’ai été ravie de retrouver le même sujet !

 

L’un dans l’autre, chers lecteurs (sans mauvais jeu de mot), une lecture bien agréable, pas transcendante, mais que je ne regrette aucunement. Une seule critique… la couverture laisse à penser un harlequin hot and spicy, mais en fait non, pas tant que ça… on attend bien une petite moitié du roman pour que la première chemise et les premiers breeches tombent !

 

 

WhatWouldJaneAustenDo(Titre original) What would Jane Austen do

Laurie Brown

Publié dans Autour de Jane Austen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yueyin 03/02/2011 08:25



mouhahahah ça manque de piquant alors ???? :-))))



Pimpi 03/02/2011 15:22



Mmmm non, je ne dirais pas que ça manque de piquant... juste que c'est pas chaud-bouillant!! Pas toujours du moins! :)



The Bursar 31/01/2011 10:26



Celui ne me tente pas, vu que je n'avais pas été très fan de la mini-série Lost in Austen et que je suis en général peu portée sur les histoires de voyage dans le temps.



Pimpi 01/02/2011 00:32



Ah, dans ce cas, of course, tiens-toi à bonne distance!!!



Cécile 26/01/2011 18:38



Ah ah, je souligne celui là !! Et je vais aller voir tes billets une fois chez moi qui finiront de me convaincre je le sens! :)
yess !!



Pimpi 26/01/2011 18:41



Mmmm oui, je suis du genre enthousiaste quand j'aime alors tu risques d'être un tout petit peu tentée, en effet... :)



Cécile 26/01/2011 18:21



Je vais mettre tout ça dans ma wish list ! C'est parfait ! Je me réjouis déjà d'aller regarder les résumés et choisir ce que je vais commander. Merci !! :)



Pimpi 26/01/2011 18:24



J'ai fait des billets pour tous ces romans, sauf Pamela Aiden, car je les ai lus avant mon blog!


Impulse and Initiative, je te le recommande trèèèèèès chaudement, tu risques d'adorer!



Cess 25/01/2011 22:37



ah ah ! JE VEUX !!!! :)



Pimpi 26/01/2011 16:34



Alors dans ce que j'ai lu, tu as :


- la trilogie de Pamela Aiden : An Assembly such as this, Duty and desire et These three remain


- Darcy's passions de Regina Jeffers


- Impulse and initiative (republié sous le nom To seduce Mr Darcy, je crois) d'Abigail Reynolds


- et en bonus, parce que tu risques d'aimer aussi : The Man who loved Pride and Prejudice, Abigail Reynolds...